Le Défi Récup-Air met la main sur une mention de Recyc-Québec

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Le Défi Récup-Air met la main sur une mention de Recyc-Québec
Le Défi Récup-Air a mis la main sur une distinction du programme Recyc-Québec.  (Photo : (Photo archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

ÉCONOMIE. Grâce à un taux de récupération de 99,94 % des composantes qu’elle reçoit, l’entreprise Défi Récup-Air s’est vu décerner la note la plus élevée de l’histoire du programme « ICI on recycle+ », de l’organisme Recyc-Québec. 

La mention a de quoi rendre fier Pierre Morency, le directeur développement stratégique et économie circulaire du groupe, dont les installations sont situées sur la rue Saint-Jacques Sud, à Coaticook. « On gère [annuellement] environ 319 tonnes d’items comme des petits appareils réfrigérants. Nous avons été capables de trouver des débouchés pour certaines matières, comme le caoutchouc, le plastique et même le polystyrène. Nous évitons donc d’envoyer au site d’enfouissement la presque totalité des appareils et leur contenu que nous recevons. C’est toute une réussite et une fierté pour nous. » 

Afin d’atteindre ses objectifs, Défi Récup-Air a récemment investi plus de 1,5 million de dollars en innovation et, plus particulièrement, en amélioration continue ainsi qu’en développement de nouvelles technologies. « Pour y arriver, il fut primordial de nous doter d’outils fiables pour nous permettre de prendre des décisions éclairées basées sur des données pertinentes. En collaboration avec des partenaires, nous avons donc développé, durant une année entière, un logiciel de traçabilité nous permettant de cumuler un maximum de données nous servant en plus d’indicateurs de performance », explique M. Morency.

La prochaine étape pour l’entreprise, une division du Défi Polyteck de Sherbrooke, est de s’inscrire dans la phase 2 du programme de responsabilité élargie des producteurs du gouvernement du Québec. Cela se veut en lien avec le réemploi et la valorisation des composantes des petits appareils réfrigérants, ce qui inclut les unités de climatisation, les appareils de chauffage et les électroménagers en fin de vie. 

UN TOUR DU CHAPEAU

L’obtention de la mention de Recyc-Québec vient conclure un automne rempli de bonnes nouvelles pour le Défi Récup-Air. En octobre dernier, le groupe a reçu le prix « Entreprise écoresponsable » lors du Gala Excellence de la Chambre de commerce et d’industrie de la région de Coaticook, en plus de mettre la main sur un prix « Distinction » à l’occasion du Gala des Prix en environnement organisé par la Fondation estrienne en environnement. Ce dernier est venu souligner la mise en place de la première ligne automatisée pour le démantèlement, l’implantation de la norme ISO14001 ainsi que le développement d’un logiciel de traçabilité. 

Aux dires du directeur général du Défi Polyteck, Steeve Breton, le succès remporté par l’entreprise est égal à l’engagement et à la motivation de ses employés. « Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre, ce tour du chapeau démontre encore une fois l’efficacité et la contribution des personnes vivant avec des limitations fonctionnelles. Une mission sociale, une performance économique et des valeurs environnementales, voilà ce qui nous anime. Ces engagements se déploient dans tout ce que l’on fait et dans chacune des décisions opérationnelles que nous prenons. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires