L’ancienne église Saint-Jean de Coaticook accueille la Maison de la famille 

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

L’ancienne église Saint-Jean de Coaticook accueille la Maison de la famille 
La directrice générale de la Maison de la famille de la MRC de Coaticook, Corinne Hamelin, pose devant l'ancienne église Saint-Jean, dont l'organisme occupe entièrement les lieux depuis quelques jours seulement. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Après être devenue propriétaire de l’ancienne église Saint-Jean en mai 2021, la Maison de la famille de la MRC de Coaticook emménage enfin dans ses nouveaux locaux. L’organisme a maintenant pour objectif de bonifier son offre de services, en plus de se faire connaître à un plus grand nombre de jeunes parents de la région.

« On vit présentement nos premières journées dans nos nouveaux locaux et tout ce que je peux dire, c’est que les familles sont très heureuses et l’équipe aussi, souligne la directrice générale du regroupement, Corinne Hamelin. Il y a une équipe de parents qui sont venus un peu avant le congé des Fêtes pour nous aider à placer les choses. Ça nous a permis de créer des espaces à leur image. Ça va aider aussi à développer le sentiment d’appartenance. »

Avant qu’elle n’occupe l’ancienne église Saint-Jean, la Maison de la famille était située à quelques pas de là, sur la rue Court.

L’accompagnatrice de milieu pour les familles, Jade St-Martin, s’assure que le petit Julien Lapierre, 13 mois, et sa maman Jozy-Anne Grand-Maison sont bien accueillis dans les nouveaux locaux.

« On y était depuis 2019, rappelle Mme Hamelin. C’était un peu petit pour nos besoins, mais on s’arrangeait. Avant cette période, on existait à même les locaux du Centre d’action bénévole. Là-bas, on était très dépendant de cet organisme et nos locaux étaient trop petits et notre financement très minime pour avoir une équipe à la hauteur des services qu’on voulait offrir à la population. On a vécu une belle progression et une belle évolution en à peine dix ans. »

« Je me rappelle, notre rêve, c’était d’emménager dans un bungalow, puisqu’on voulait un endroit à l’image d’une vraie maison, poursuit la directrice générale. On voulait un milieu de vie pour les familles, comme un deuxième chez-soi. Faute de trouver un lieu adapté, on s’est tourné vers l’église Saint-Jean, qui était alors à vendre. Les gens de la paroisse souhaitaient que le bâtiment demeure dans la communauté et il y a eu une belle ouverture. Puis, au printemps 2021, on s’est porté acquéreur de l’église pour la somme d’un dollar. On a opéré les deux endroits pendant quelque temps, mais c’était une belle gymnastique pour l’équipe. »

Accompagnatrice de milieu pour les familles, Jade St-Martin adore son nouveau milieu de travail. « C’est plus grand. C’est aéré. J’aime bien les familles faire wow en entrant. C’est vraiment cool qu’elles puissent s’approprier le milieu », lance-t-elle.

Jozy-Anne Grand-Maison fait partie des quelque 400 familles qui utilisent les services de l’organisme. Maman du petit Julien, 13 mois, elle se sent toujours bien accueillie et accompagnée lors de ses visites. « J’adore les accompagnatrices. J’aime aussi le fait qu’on puisse se regrouper entre mamans. C’est plaisant de discuter de situations qu’on peut vivre et échanger quelques trucs. On devient des amies et, au fond, c’est comme une deuxième famille. »

LES DIFFÉRENTS SERVICES

À la Maison de la famille de la MRC de Coaticook, on retrouve une halte-garderie gérée par deux éducatrices. Depuis l’ouverture officielle de lundi dernier (6 janvier), on y offre des blocs d’une journée complète, ce qui avait été demandé par les parents.  « On y accueille des enfants qui ne fréquentent pas déjà un milieu de garde, ce qui permet d’offrir un certain répit à faible coût, mentionne Corinne Hamelin. Elle est aussi gratuite pour les parents qui participent à une activité de l’organisme, comme les rencontres Parent’jase et les activités parents-enfants. »

Le comité La Voix des parents est également associé à la Maison de la famille. Ce regroupement travaille sur différents projets pour faire rayonner les familles de la région. Récemment, certaines d’entre elles ont participé à une séance de photos. Le résultat sera présenté lors d’une exposition à la fin février.

Des accompagnatrices de milieu sont là aussi pour aider les jeunes familles. « Par exemple, quelqu’un qui a besoin de ventiler ou qui vit une difficulté, les filles sont là pour faire les ponts entre les ressources du milieu. C’est gratuit et confidentiel », assure Mme Hamelin.

VERS L’AVENIR

Une fois les boîtes défaites et le déménagement entièrement complété, la Maison de la famille de la MRC de Coaticook se tournera vers d’autres projets. Celui de la location d’espaces pour d’autres organismes vient en tête de lice. « Ça viendrait aider avec les coûts associés à l’entretien et au chauffage d’un si grand bâtiment. Déjà, les cadets sont avec nous. »

Au rez-de-chaussée, où on trouve l’espace d’échange de vêtements avec contribution volontaire, on souhaite tenir de nouvelles activités, comme à l’Halloween et à Noël. « Ça permet de faire revivre des souvenirs à des gens qui assistaient aux messes et de voir l’évolution du bâtiment. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires