La Virée gourmande des Comptonales attire les foules

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

La Virée gourmande des Comptonales attire les foules
Les Comptonales ont attiré des milliers de visiteurs à Compton à l'occasion d'une grande Virée gourmande, les 8 et 9 octobre derniers. (Photo : (Photos Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

COMPTON. Malgré quelques soubresauts de Dame nature, la Virée gourmande des Comptonales a été des plus populaires, attirant plusieurs milliers de visiteurs le week-end dernier (8-9 octobre). 

La petite municipalité de Compton a encore une fois été prise d’assaut par des gens qui avaient soif (et faim!) de découvertes culinaires. Au total, une cinquantaine de producteurs ont concocté de succulentes bouchées. Ils ont aussi été répartis sur six sites, lesquels étaient reliés grâce à un trajet d’autobus. « On peut dire mission accomplie, notre mission étant de faire connaître et de mettre en valeur les entreprises agroalimentaires de la région », fait savoir la présidente des Comptonales, Diane Goyette.

Soleil, pluie, température grise, vents et même de la grêle. Tel a été le cocktail météo qui a déferlé sur Compton durant l’événement gourmand. « Chose certaine, il fallait être habillé chaudement. Ça n’a toutefois pas refroidi les ardeurs des visiteurs, qui sont venus en grand nombre pour notre activité », souligne Mme Goyette.

Signe encourageant pour les organisateurs, des gens venus de l’extérieur des Cantons-de-l’Est ont participé en grand nombre à cette édition des Comptonales. En particulier, la campagne a semblé charmé les citadins de la grande région métropolitaine. « C’est tellement plaisant de voir l’événement grandir. Ça me remplit de fierté », souligne la « maman » des Comptonales, Lisette Proulx. 

UN MARCHÉ POPULAIRE

Pour conclure les Comptonales, l’événement a tenu son second Marché des récoltes, lundi dernier (10 octobre). Aux yeux de la présidente du regroupement, il s’agit d’une formule gagnante. « Le parc était rempli de visiteurs, comme lors de nos rendez-vous en plein été. Ils sont venus encourager nos producteurs une dernière fois avant la saison froide, en plus de faire des provisions », conclut Diane Goyette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires