La Ville de Coaticook adopte un Plan directeur pour ses parcs et espaces verts

Par Vincent Cliche
La Ville de Coaticook adopte un Plan directeur pour ses parcs et espaces verts
Le parc Boisjoli a été identifié comme l'un des endroits prioritaires à restaurer avec de nouveaux modules de jeux. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

ENVIRONNEMENT. Avec son nouveau Plan directeur des parcs, la Ville de Coaticook se dotera de lignes directrices sur la restauration de ses espaces verts. En tête de lice, le parc Boisjoli recevra un peu d’amour cet été.

Ce lieu, situé tout près du Centre communautaire Élie-Carrier et du Centre de la petite enfance L’Enfantillage, est quelque peu défraîchi, reconnaît le maire de Coaticook, Simon Madore.

Ce dernier note que le document adopté récemment par la Municipalité guidera les élus dans leurs choix futurs. «On a maintenant quelques pistes afin de mieux investir dans nos parcs. On va y aller avec celui qui a un plus grand besoin de restaurer ses immobiliers», indique le premier magistrat.

Après le parc Boisjoli, les installations d’Yvon-Lemieux et de MacAulay recevront également un rafraîchissement de leur mobilier.

Une patinoire réfrigérée extérieure?

La Ville de Coaticook pourrait-elle aussi faire comme Sherbrooke et se laisser tenter par une patinoire extérieure réfrigérée? «Le Plan n’en parle pas comme tel, mais ce sont des questions auxquelles on pourrait répondre. Une telle installation serait appréciée par tout le monde, c’est certain. Ce serait moins d’entretien aussi. Toutefois, les coûts sont assez astronomiques, selon de récents chiffres dévoilés par Sherbrooke. La patinoire est toutefois très utilisée et le hockey mineur peut même s’en servir pour faire des Classiques hivernales. Ce serait un bel ajout pour notre communauté, sans aucun doute.»

Le nouveau Plan directeur amène aussi les élus à se questionner sur la hauteur des investissements. «Peut-être faudrait-il budgéter de plus grandes sommes pour répondre aux besoins de nos parcs?, se questionne M. Madore. Au final, on veut que nos parcs soient beaux et qu’ils soient fréquentés par l’ensemble de notre population.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires