La refonte du parc Chartier de Coaticook repoussée en 2024

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

La refonte du parc Chartier de Coaticook repoussée en 2024
La Ville de Coaticook souhaite donner une vocation plus culturelle au parc Chartier. La refonte de celui-ci sera probablement repoussée en 2024. (Photo : (Photo archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

COATICOOK. La refonte du parc Chartier sera fort probablement repoussée d’une année de plus. Il faudra donc attendre 2024 pour voir les changements apportés à ce site du centre-ville de Coaticook.

Ce report s’explique principalement par le grand nombre de projets similaires sur lesquels la Ville de Coaticook planche. « Seulement pour 2023, il faut livrer le parc du nouveau développement des Érables ainsi qu’un autre dans un secteur qui réclame ce type d’installation », énumère le maire Simon Madore.

« Là, ce qu’on fait, c’est qu’on rêve le parc Chartier, rajoute-t-il. On va bientôt partir en appel d’offres pour savoir le prix que ça va coûter. Si on se réveille et qu’à la lumière de cet exercice, ça nous coûte plus cher qu’on ne l’aurait pensé, on pourra peut-être retarder les travaux. »

Au cours des dernières semaines, la Municipalité s’est entretenue avec différents groupes pour connaître les besoins de ceux-ci dans l’élaboration du site. « Chose certaine, on veut un parc culturel, donc on n’y retrouvera pas de jeux pour enfants », stipule le premier magistrat.

L’Harmonie de Coaticook a fait savoir qu’elle souhaiterait un réaménagement de la scène, des équipements de chauffage et, pourquoi pas, un toit pour que ses musiciens soient à l’abri des intempéries. « On s’est aussi assis avec les anciens combattants. Il y a eu toute une saga lorsqu’on avait évoqué l’idée de déménager le cénotaphe à un autre endroit dans la ville. Ils nous ont signifié qu’ils voulaient le garder au même endroit. On va peut-être le déplacer sur le site, mais il demeurera au parc », explique M. Madore.

La Société d’histoire de Coaticook est un autre groupe rencontré par les dirigeants de la Ville. L’organisme a un lien avec le parc Chartier en raison de la fontaine et de la capsule du 150e qui s’y trouve. 

La refonte serait-elle le moment idéal pour agrandir le parc? Comme le souhaite le maire Madore, les rendez-vous culturels seront de plus en plus nombreux au centre-ville. Celui qui a réuni les Colocs a été couru par des centaines de personnes. La foule s’étalait même jusqu’à l’autre côté de la rue, dans le stationnement du supermarché IGA. « Le parc Chartier est à la fois petit et chaleureux. Et, personnellement, mieux vaut un plus petit parc plein qu’un grand parc vide, comme l’ancienne Place Nikitotek, à Sherbrooke. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires