La MRC de Coaticook participera au projet forestier PIVOT

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

La MRC de Coaticook participera au projet forestier PIVOT
La MRC de Coaticook participe activement au projet PIVOT, question de valoriser les ressources forestières du territoire. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cotnoir)

ENVIRONNEMENT. En adhérant au projet forestier PIVOT, la MRC de Coaticook jouera un rôle d’agrégateur, permettant aux propriétaires forestiers de valoriser leurs ressources différemment. 

L’initiative est mise de l’avant par l’entreprise sociale ECOTIERRA de Sherbrooke. « Dans le contexte d’urgence climatique et grâce à ce projet, les propriétaires forestiers intéressés peuvent s’impliquer concrètement en mettant en place des mesures de conservation, d’allongement des cycles de récoltes ou de boisement/reboisement. Il propose de valoriser les efforts des producteurs en leur permettant de tirer une compensation financière pour les mesures mises en place », indique la MRC de Coaticook par voie de communiqué.

L’organisme, qui a embauché une nouvelle ressource en environnement en la personne de Gabrielle Letarte-Dupré, propose aussi une bonification financière aux participants pour l’atteinte des objectifs, tels la protection de la biodiversité et de la ressource en eau. « Par exemple, pour des boisés situés dans les zones de mobilité des rivières du territoire, l’aide offerte par la MRC pourrait diminuer les frais d’entrée au projet de moitié pour les propriétaires », fait-on savoir.

« Il pourra aussi permettre de protéger des forêts situées dans des bassins versants vulnérables possédant moins de 30 % de couvert forestier. L’objectif derrière l’adhésion à ce projet est de proposer une offre d’aide et de soutien à l’image de notre territoire pour nos producteurs », note l’élu responsable des dossiers forêt à la MRC et maire de Saint-Venant-de-Paquette, Henri Pariseau. 

« L’implication de la MRC de Coaticook comme agrégateur, une première dans le Projet PIVOT, viendra répondre à un besoin dans cette région et confirme l’importance du monde municipal dans la lutte aux changements climatiques », rajoute pour sa part le président et directeur général d’ECOTIERRA, Étienne Desmarais. 

Notons que cet outil permettra également de faciliter la mise en œuvre d’actions identifiées dans le Plan régional des milieux humides et hydriques de la MRC de Coaticook, en plus de soutenir plusieurs objectifs de son Schéma d’aménagement durable.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires