La guignolée du CAB de Coaticook amasse plus de 22 700 $

Par Vincent Cliche
La guignolée du CAB de Coaticook amasse plus de 22 700 $
Les bénévoles de la guignolée du Centre d'action bénévole de la MRC de Coaticook saluent la générosité des gens de la région. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

GÉNÉROSITÉ. En ces temps un peu plus difficiles, les gens de la région de Coaticook ont fait preuve d’une grande générosité lors des mini-guignolées, qui ont eu lieu jeudi (3 décembre). Au total, plus de 22 700 $ ont été recueillis en une seule journée.

L’initiative du Centre d’action bénévole de la MRC de Coaticook a permis à une cinquantaine d’entreprises du territoire de tenir une guignolée sur leur lieu de travail. Les gens ont pu également s’arrêter au parc Chartier, du côté du centre-ville de Coaticook, afin d’y faire un don en argent ou pour y apporter des denrées alimentaires, le tout, dans un environnement sécuritaire.

La directrice générale de l’organisme, Marjorie Tyroler, applaudit les efforts qui ont été déployés pour réinventer ce classique du temps des Fêtes. «On n’a pas encore fini de compter toutes les sommes, mais on peut dire que les montants amassés ressemblent à ceux de l’an dernier [en 2019, la guignolée avait permis de recueillir 25 000 $], mentionne-t-elle. C’est incroyable de voir que, même en ces temps plus difficiles pour bien des gens, on trouve tout de même les moyens de donner généreusement. Ça vient prouver que la communauté de Coaticook en est une tissée serrée.»

Le président d’honneur de la campagne des Paniers de Noël, Bruno Jacques, se dit lui aussi très heureux des résultats. «Je suis très étonné de voir à quel point les gens ont donné, lance-t-il. Je ne pensais pas qu’on allait avoir autant de dons, vu les restrictions en place. J’aimerais remercier tous ceux qui ont participé à cette journée. Il ne faut pas oublier les entreprises qui ont tenu des mini-guignolées dans leur milieu de travail. Certains employeurs ont même doublé la mise de leurs travailleurs.»

M. Jacques est également revenu sur la raison pour laquelle il a accepté la présidence d’honneur de la campagne. «Pour moi, c’est une façon de redonner aux gens dans le besoin. Coaticook, c’est une petite communauté, alors il faut se tenir. Je n’aurais jamais pensé qu’il y avait tant de personnes dans le besoin ici. Avec la pandémie, le nombre de dépannages a aussi augmenté.»

À titre de rappel, la campagne des Paniers de Noël a cette année pour objectif d’amasser 55 000 $ et 13 000 livres de denrées alimentaires. Cela correspond à environ 70 % des besoins annuels de l’organisme en matière de dépannages alimentaires. Diverses aides financières viennent compléter ce volet.

Les Paniers de Noël seront distribués du 14 au 18 décembre prochain.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires