La fromagerie La Station inaugure son Économusée à Compton

Par Vincent Cliche
La fromagerie La Station inaugure son Économusée à Compton
Pierre Bolduc, Simon-Pierre Bolduc, Carole Routhier, Martin Bolduc et Vincent Bolduc ont participé à l’inauguration de l’Économusée de la fromagerie La Station. La famille Bolduc est d’ailleurs propriétaire de cette entreprise agroalimentaire de Compton. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COMPTON. Avec l’ajout de son nouvel Économusée, la fromagerie La Station vient cimenter son statut de véritable attrait touristique à Compton. L’endroit, inauguré jeudi en fin de journée (20 octobre), propose aux visiteurs le processus de fabrication des fromages, allant des champs jusqu’à la boutique.

Les propriétaires de cette entreprise agrotouristique familiale songent à ce concept depuis maintenant quatre ans. «L’idée de l’Économusée, c’est d’offrir à nos visiteurs une expérience plus complète. On se demandait comment on pouvait mieux recevoir les gens et mieux leur communiquer l’univers de la fabrication du fromage fermier», souligne le directeur général et copropriétaire de la fromagerie La Station, Simon-Pierre Bolduc.

Si le projet s’est échelonné sur tant d’années de l’idée jusqu’à l’accueil des premiers visiteurs, c’est peut-être en raison des nombreux projets que la famille Bolduc pilote de front. «La construction d’une nouvelle ferme et d’une nouvelle salle d’emballage, l’achat d’une nouvelle terre, la rénovation de notre étable, la construction d’une salle de fabrication et la rénovation de l’étable pour les veaux. Ah oui, et nous avons aussi eu la pandémie», énumère-t-il.

Le projet, qui s’inscrit dans les parcours de la Société du réseau Économusée, propose de nombreuses activités qui viennent bonifier la visite à la fromagerie. Il y a d’abord une salle immersive, qui permet aux curieux de ressentir les conditions de vieillissement du fromage, soit la température, l’humidité et l’odeur. De plus, un orgue de senteur permet de découvrir des essences olfactives présentes tant à la ferme que dans les fromages. «Il y a des odeurs de trèfle, de foin sec, de pâturage. On veut que les gens fassent le lien entre la ferme et le goût des fromages.»

Un parcours découverte amènera les visiteurs sur une vue imprenable des salles de vieillissement, grâce à un mur vitré. On offrira également des dégustations des différents produits.

FROMAGE FERMIER

L’entreprise de Compton est en processus pour obtenir son autorisation d’appellation contrôlée «Fromage fermier». Un fromage fermier est fabriqué par un producteur-fromager selon des techniques traditionnelles, à partir de lait provenant uniquement de son exploitation. Il s’agit du premier terme valorisant québécois à être autorisé par le Conseil des appellations réservées et des termes valorisants (CARTV).

Simon-Pierre Bolduc aimerait également ajouter quelques produits à sa gamme, en plus d’améliorer ceux existants. L’Alfred le fermier, le Comtomme, le Chemin Hatley, et la Raclette de Compton ainsi que sa version poivrée font partie de l’éventail des fromages de l’entreprise.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires