La députée Hébert salue deux annonces qui aideront la relève agricole

Par Vincent Cliche
La députée Hébert salue deux annonces qui aideront la relève agricole

AGRICULTURE. Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) a récemment annoncé la création de la garantie de prêt levier, un nouveau produit offert par la Financière agricole du Québec, et le renouvellement du Fonds d’investissement pour la relève agricole. La députée de Saint-François, Geneviève Hébert, applaudit ces initiatives. Grâce à la garantie de prêt levier, un promoteur pourra désormais obtenir un prêt pouvant atteindre jusqu’à 100 000 dollars, sans prise de garantie mobilière ou immobilière. De fait, s’il ne possède pas les garanties financières normalement exigées, sa demande de prêt pourra être analysée sous d’autres angles. La décision d’accorder ou non le financement s’appuiera ainsi sur cinq catégories de critères : le parcours du producteur, son plan d’affaires, son réseau d’affaires, de même que la rentabilité et le potentiel de son projet. Un nouvel entrepreneur qui présente un projet prometteur et viable à La Financière agricole du Québec a donc plus de chances que jamais d’obtenir le financement qu’il souhaite. Dans la même veine, le gouvernement du Québec reconduit  le Fonds d’investissement pour la relève agricole en renouvelant son partenariat avec le Fonds de solidarité FTQ et Desjardins Capital. Cette entente représente la prolongation de l’investissement de 75 millions de dollars sur une période de 6 ans. Ce renouvellement est assujetti aux conditions normales de clôture. Le FIRA soutient la pérennité des entreprises agricoles en encourageant la nouvelle génération à prendre la relève. Il permet aux jeunes de démarrer ou d’acquérir une exploitation agricole. Il s’adresse à des personnes âgées entre 18 et 39 ans, qui sont à l’œuvre dans l’agriculture ou en voie de l’être, qui ont une formation reconnue dans ce domaine et qui détiennent au moins 20 % des parts de l’entreprise. «Il s’agit d’excellentes nouvelles pour les jeunes entrepreneurs de notre région. Ils auront ainsi encore plus de soutien pour créer et acquérir des entreprises agricoles et assurer leur prospérité pour les prochaines années. Ces initiatives ont un impact direct sur la relève agricole, mais aussi sur toute la région qui pourra bénéficier d’un secteur d’activité plus dynamique et durable. Le fait de soutenir les créateurs d’entreprise de l’Estrie est pour moi synonyme d’une économie locale saine et pérenne», souligne la députée de Saint-François, Geneviève Hébert. «Ces outils sauront aider notre jeunesse, que nous savons pleine d’ambition», rajoute pour sa part le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, André Lamontagne.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires