La crise sanitaire a créé un trou de 400 000 $ dans le budget de Coaticook

Par Dany Jacques
La crise sanitaire a créé un trou de 400 000 $ dans le budget de Coaticook
Le maire Simon Madore. (Photo : archives)

FINANCES PUBLIQUES. La crise sanitaire n’est pas terminée, mais elle fait déjà mal aux finances publiques. La Ville de Coaticook confirme avoir perdu quelque 400 000 $ avec les nombreuses dépenses associées à la pandémie.

Le maire Simon Madore énumère une longue liste de factures touchant l’administration, la culture ou les sports. «Ça touche tous les domaines, et ça continue», explique-t-il.

Le montant risque de grimper en ajoutant les conséquences financières des organismes paramunicipaux et des associations subventionnées par la Ville. M. Madore cite en exemple le Centre Élie-Carrier fermé depuis des mois, tout comme des activités de financement annulées comme le Thé de Noël du Musée Beaulne.

Le maire de Coaticook remercie le gouvernement Legault pour le soutien financier de presque 500 000 $ accordé à la Ville. Cette somme vise à atténuer les effets de la pandémie sur les administrations locales.

«L’objectif est atteint, car l’aide de Québec écarte un impact sur le prochain compte de taxes», assure M. Madore.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires