La Coop de solidarité de Dixville met fin à ses activités

Par Vincent Cliche
La Coop de solidarité de Dixville met fin à ses activités
La Coopérative de solidarité de Dixville. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

DIXVILLE. Les membres du conseil d’administration de la Coopérative de solidarité de Dixville ont pris la décision de cesser les activités et de liquider les actifs de l’organisme.

La décision a été prise jeudi, en soirée (22 avril), et a été par la suite communiquée aux citoyens de la petite communauté.

«La force citoyenne, à Dixville, n’est pas suffisante pour maintenir le rythme d’entrée d’argent nécessaire pour rembourser nos prêts comme prévu dans les ententes, d’ici cinq ans, dans un contexte de pandémie mondiale», a écrit Cynthia Corbeil, sur la page Facebook de la Coop.

Elle cite également que les élus de Dixville ne souhaitent pas participer au maintien de la Coopérative et que les créanciers ont besoin d’être remboursés.

Malgré tout, le modèle récemment mis sur pied, soit celui d’une coop servant de salle communautaire pour des événements ponctuels, tels des brunchs, des soupers et des activités, d’un dépanneur en libre accès et d’un gîte, avait atteint un certain équilibre avant la pandémie. «[Il] aurait probablement permis de maintenir les services de proximité aux gens sur le long terme, mais ce ne fut pas suffisant pour passer cette crise», explique-t-on, en parlant de la pandémie.

Mme Corbeil rappelle que l’appui dont a bénéficié la Coop au fil des années est indéniable. «Les nouveaux citoyens ayant acheté des terrains dans le nouveau développement s’attendent à bénéficier d’une communauté sociale dynamique», conclut-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires