La construction du Super C à Coaticook plombée par certains retards

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

La construction du Super C à Coaticook plombée par certains retards
Les travaux entourant la construction du Super C à Coaticook accusent un retard en raison de soumissions trop élevées. (Photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

COATICOOK. Les soumissions reçues dans le cadre de la construction de la future épicerie Super C, à Coaticook, se sont avérées trop élevées aux yeux du promoteur, ce qui entraînera des retards. Néanmoins, Jean-Pierre Lefebvre est confiant que le projet verra bel et bien le jour. 

Deux rondes d’appels d’offres ont eu lieu avec le même résultat, confirme le propriétaire du centre commercial Les Perles de l’Estrie, qui accueillera le supermarché. « Les soumissions sont sorties trop hautes, explique M. Lefebvre. On est en train de regarder sous quel angle on pourrait travailler pour faire des économies. Bien sûr, ça entraîne certains retards. »

L’arrêt des travaux a soulevé certains questionnements auprès de la population. « Ces craintes n’étaient pas justifiées. On veut reprendre le chantier le plus rapidement possible », explique l’homme d’affaires.

« Il faut aussi dire que Metro a lui aussi des contraintes autant au niveau de l’approvisionnement que de la logistique, poursuit-il. Je veux être clair, le projet va se réaliser. »   

Selon les plans initiaux, le Super C de Coaticook devait ouvrir « quelque part en 2023 ». Sa superficie serait de 16 000 pieds carrés, ce qui est plus petit que la normale des succursales de la chaîne. À son ouverture, le nouveau commerce devrait entraîner la création d’une dizaine d’emplois. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires