«Il est temps de donner un peu d’amour au réseau d’aqueduc», croit le maire de Coaticook

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

«Il est temps de donner un peu d’amour au réseau d’aqueduc», croit le maire de Coaticook
Le vieillissement du réseau fait en sorte que des bris d'aqueduc sont plus fréquents.  (Photo : (Photo archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

COATICOOK. Depuis quelques mois, les bris d’aqueduc sont de plus en plus fréquents sur le territoire de Coaticook. L’état du réseau fait dire au maire Simon Madore qu’il est temps d’investir dans ce volet.

« On se retrouve face à des installations vieillissantes, insiste le premier magistrat. Il faut aussi dire que notre réseau d’aqueduc a été beaucoup négligé par les administrations précédentes. À l’époque, on ne voulait pas s’endetter. Et là, on est à une étape où, au lieu de prévenir, on est obligé de guérir. »

Au cours des derniers jours, M. Madore a observé les travaux qui avaient été faits pour colmater la plus récente fuite, survenue le 12 septembre. « J’ai été voir et, à certains endroits, c’est parfois pourri. Ce n’est pas facile pour nos employés à réparer », convient-il.

Pour remédier à la situation, la Municipalité regardera certains projets à inscrire à son Plan triennal d’immobilisations. « Il y a aussi la possibilité de mettre une gaine à l’intérieur de nos tuyaux, gaine qui est faite ici même à Coaticook, chez l’entreprise Niedner. 

« On va aussi axer sur la prévention au cours des prochaines années, promet le maire Madore. C’est sûr que ce n’est pas un engagement très sexy, mais, en même temps, il faut le faire si on ne veut pas avoir des désagréments comme les gens du secteur nord ont vécu au cours des derniers jours en bouillant leur eau. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires