Foresta Lumina et Acoatica: le Parc de la gorge de Coaticook dresse un bilan positif de sa saison estivale

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Foresta Lumina et Acoatica: le Parc de la gorge de Coaticook dresse un bilan positif de sa saison estivale
Le parcours nocturne Foresta Lumina a accueilli un peu plus de 75 000 visiteurs au cours de la dernière saison. (Photo : (Photo gracieuseté - Parc de la gorge de Coaticook))

TOURISME. Grâce à ses populaires attraits comme Foresta Lumina et Acoatica, les parcs de la gorge de Coaticook et Découverte nature de Baldwin ont connu une saison estivale enlevante.

Le parcours illuminé nocturne a conclu son calendrier lors du long week-end de l’Action de grâce. Au total, tout près de 75 000 visiteurs ont franchi les tourniquets de cette attraction, de juin à octobre. « Encore une fois, c’est la preuve que Foresta Lumina est un puissant moteur économique et touristique pour notre région », souligne la directrice générale du Parc de la gorge de Coaticook, Caroline Sage. 

Le passage de la pandémie a permis d’améliorer certains aspects de l’attrait, aux dires de la dirigeante. « Alors qu’on accueillait 350 visiteurs aux demi-heures avant la pandémie, on était plutôt à 210 visiteurs cette année et ils pouvaient accéder au site tous les 10 minutes. Ça fait en sorte que les gens étaient moins bousculés et que la circulation était beaucoup plus fluide. Les commentaires ont été excellents et notre taux de satisfaction a dépassé les 97 % cette saison. »

Foresta Lumina en était à sa neuvième saison. Sa cote de popularité est toujours présente après tout ce temps. « Quand on a parti ce spectacle, plusieurs observateurs nous avaient dit que ça allait être éphémère, que ça n’allait pas durer. Force est de constater qu’il s’agit d’un produit d’appel qui est là pour rester. Il faut dire aussi qu’on prend bien soin du spectacle. On l’améliore d’année en année, ce qui fait que les gens reviennent le voir. Et pour le faire à plusieurs reprises lors d’un même été, je peux dire que cette année, c’était la plus belle édition », croit Mme Sage.

Du côté des activités au Parc de la gorge, la randonnée pédestre a enregistré une légère baisse de marcheurs, comparativement aux deux dernières années pandémiques, où l’activité était fort populaire.

Au camping, le site a pratiquement été complet tout au long de la saison estivale. « À la réouverture des frontières, on croyait que les gens allaient annuler leurs réservations, mais ça n’a pas été le cas, fait remarquer Caroline Sage. Le nombre de campeurs est similaire aux années précédentes. Ce qu’on a plutôt observé comme changement, c’est la hausse des réservations de dernière minute. Et on l’a aussi vu du côté de Foresta Lumina. »

Grâce à des investissements majeurs dans ses infrastructures de vélo de montagne, dont le récent ajout d’un parc d’habiletés construit au coût de 150 000 $, le nombre de cyclistes au Parc de la gorge est lui aussi en hausse. 

ACOATICA

Du côté du Parc Découverte nature de Baldwin, la saison d’Acoatica, le jeu immersif du site, a charmé quelque 12 000 visiteurs, soit plus qu’à sa première année, en raison de son ouverture un peu plus hâtive. « On a pas mal tout amélioré ce qu’il y avait à améliorer. Là, nous sommes rendus à mousser davantage cet attrait », reconnaît celle qui est aussi directrice générale de ce site.

TOURNÉ VERS L’AVENIR

À l’été 2023, Foresta Lumina fêtera sa 10e saison. L’organisation du Parc de la gorge de Coaticook souhaite le souligner, mais n’a rien officialisé en matière de célébrations. « On est encore à la table à dessin, où on lance des idées. Chose certaine, on accueillera notre millionième visiteur l’an prochain. Il s’agit d’un grand exploit. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires