Compton: les contribuables devront absorber une hausse moyenne de 3,5 %

Par Vincent Cliche
Compton: les contribuables devront absorber une hausse moyenne de 3,5 %
Le directeur général de la Municipalité, Philippe De Courval, le maire de Compton, Bernard Vanasse, ainsi que la trésorière Marie-Claude Fournier ont présenté le budget 2019.

TAXES. La charge fiscale moyenne des contribuables de Compton connaîtra une hausse de tout près de 3,5 % au cours de la prochaine année. À titre d’exemple, le propriétaire d’une résidence avec services d’une valeur de 202 067 $ [la valeur moyenne d’une résidence dans cette municipalité] recevra un compte de taxes total de 2483,96 $ en 2019, comparativement à 2400,53 $ l’année précédente. Cela équivaut, tel que mentionné plus haut, à une augmentation de 3,5 %. Le taux de taxation, qui se situe à 0,86 $ du 100 $ d’évaluation demeure inchangé. Les coûts reliés à la collecte des matières résiduelles sont en baisse de 14 $, pour se chiffrer à 101 $ par unité. Une augmentation de 3 $ pour les tarifs égouts et aqueducs, de même qu’une hausse de 23,25 $ pour la taxation de ces mêmes services, sont également à indiquer. Sans services, la même résidence verra sa facture totale grimper de 3,05 %, passant de 1876,13 $ à 1933,78 $ pour 2019. Malgré cette augmentation, le maire de Compton, Bernard Vanasse, dit être satisfait de la présentation du budget municipal, lequel a été adopté le 18 décembre dernier. «Nous avons déposé un budget responsable et rigoureux, qui tient compte de la capacité de payer des contribuables, tout en permettant à la Municipalité de répondre aux besoins et aux attentes de la population», indique-t-il. «Outre le gel du taux de taxes foncières, le budget prévoit des investissements majeurs dans les infrastructures routières desservant les terres agricoles, poursuit le premier magistrat. Ces améliorations viendront consolider les actions de la Municipalité pour sécuriser et développer le potentiel de ce secteur d’activité.» Un nouvel hôtel de ville en 2019 Compton prévoit bâtir son nouvel hôtel de ville l’an prochain. «Si tout va bien, l’appel d’offres sera lancé à la mi-février», précise le maire Vanasse. Un montant maximal de trois millions de dollars a été indexé au budget 2019. Celui-ci ne veut pas dire que le projet coûtera autant, prévient le premier magistrat. Néanmoins, on croit être capable de réaliser ce projet sans hausse du taux de taxation ni de taxe spéciale en utilisant un règlement d’emprunt seulement pour les sommes bénéficiant d’une subvention gouvernementale [environ les deux tiers du projet – le reste sera payé à même le surplus de la Municipalité], le temps de recevoir le plein versement. Parmi les autres projets à retenir pour la prochaine année, notons l’achat d’un nouveau camion incendie (560 000 $), la réfection du réseau d’aqueduc et d’égout (457 000 $) ainsi que la réfection du parc Bellevue (75 000 $).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires