Coaticook paiera la formation de ses futurs sauveteurs

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Coaticook paiera la formation de ses futurs sauveteurs
La Ville de Coaticook paiera la formation de ses futurs sauveteurs. On souhaite que cette mesure favorise le recrutement des jeunes. (Photo : (Photo archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

COATICOOK. En collaboration avec l’organisme Acti-Sports, la Ville de Coaticook paiera l’entièreté des frais reliés à la formation de ses futurs sauveteurs.

Cette initiative viendra enlever un obstacle supplémentaire à l’embauche de ce personnel, croit la Municipalité. Rappelons que l’an dernier, la région a eu de la difficulté à recruter des sauveteurs pour surveiller ses nombreux plans d’eau. 

« La formation sera entièrement gratuite, souligne le maire Simon Madore. On travaille fort pour encourager nos jeunes à se diriger vers cette discipline. Si le prix lié à la formation s’avérait être un frein pour certains, ce ne sera dorénavant plus le cas. »

Le premier magistrat mentionne que les postes de sauveteurs sont les emplois étudiants les mieux rémunérés, avec un salaire d’environ 18 $ l’heure. « Ce qui est intéressant aussi, c’est la diversité de nos plateaux. On a des piscines extérieures et intérieures ainsi que de nombreuses plages. Nos jeunes voient toutes sortes de panoramas. C’est aussi un beau défi à relever durant la saison estivale. »

L’élu ne semble pas non plus dérangé par le fait que des sauveteurs pourraient suivre la formation à Coaticook et être embauchés ailleurs en région. « On ne s’attend pas à ce que 100 % de nos élèves demeurent. Si on aide d’autres municipalités, campings ou organisations à se trouver un sauveteur, tant mieux. À mon avis, c’est de l’argent bien investi. »

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires