Coaticook: l’église Saint-Jean rouvrira pour les célébrations de Noël

Par Vincent Cliche
Coaticook: l’église Saint-Jean rouvrira pour les célébrations de Noël
L'église Saint-Jean ouvrira de nouveau ses portes pour trois célébrations durant le temps des Fêtes. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

RELIGION. Après avoir annoncé sa fermeture l’été dernier, l’église Saint-Jean-L’Évangéliste rouvrira ses portes le temps de quelques célébrations pour la fête de Noël.

Ces messes auront lieu le 24 décembre, à 16 h et 19 h, de même que le 25 décembre, à 10 h.

«Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’on peut seulement accueillir 25 personnes par célébration. On a donc pris la décision d’ouvrir à nouveau Saint-Jean afin de permettre à un plus grand nombre de gens d’assister à ces messes, qui, pour plusieurs, sont une véritable tradition durant les Fêtes», souligne l’animatrice de la paroisse des Saints-Apôtres, Sonia Turgeon.

L’horaire indiqué plus haut est le même pour l’église Saint-Edmond, en plus d’une autre célébration le 24 décembre, à 21 h. Des célébrations auront également lieu le 24 décembre à l’église Notre-Dame-de-la-Salette (20 h 30) ainsi qu’à l’église de Saint-Herménégilde (22 h). La traditionnelle messe de minuit n’aura donc pas lieu cette année.

Bien évidemment, il se peut que ces rassemblements soient annulés si la Santé publique change ses indications au cours des prochains jours.

«Il faut réserver sa place»

Comme le nombre de places est limité à chacun des endroits, il est important de réserver sa place, indique Sonia Turgeon. Il s’agit d’une procédure qui est adoptée depuis quelque temps déjà. «Si on exclut certaines petites frustrations au départ, je pense que les gens comprennent la situation et font preuve de grande compassion. Par exemple, on fait une certaine rotation pour permettre à tous les fidèles de vivre la célébration en personne. Il y en a qui sont même prêts à laisser leur place pour une occasion spéciale, comme l’anniversaire d’un décès.»

Les dirigeants de la paroisse des Saint-Apôtres ont aussi jonglé avec l’idée de webdiffuser l’une des célébrations de Noël sur leurs réseaux sociaux. «On l’envisage, mais la décision n’a pas encore été prise. Ça engendre certains coûts, alors qu’il y a d’autres églises qui le font. Après tout, le message demeure le même.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires