Coaticook en zone «rouge» dès jeudi

Par Pierre-Olivier Girard
Coaticook en zone «rouge» dès jeudi
Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé. (Photo : capture d'écran - RDI)

SANTÉ. Les résidents de Coaticook, tout comme ceux de l’Estrie, ont appris une bien mauvaise nouvelle en ce début de semaine. Le gouvernement du Québec confirme que la région passera en zone «rouge» dès ce jeudi (12 novembre).

La Santé publique explique sa décision par «l’évolution de la situation épidémiologique». Il faut dire qu’au cours des derniers jours, le nombre de cas répertoriés sur le territoire estrien a grimpé en flèche, passant même le cap des 90 en une seule journée. Il s’agit de la plus importante augmentation depuis le début de la pandémie.

«Au cours des derniers jours, une hausse importante de nouveaux cas a été observée dans la région de l’Estrie, et un resserrement des mesures est donc nécessaire, affirme le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé. La situation est toujours sous contrôle dans plusieurs régions, mais la transmission communautaire est toujours présente. Nous devons tous demeurer très vigilants afin de limiter la circulation du virus dans la communauté, particulièrement pour protéger les milieux de vie pour aînés et les milieux de soins.»

 

Plusieurs restrictions

En passant au palier d’alerte maximale, les citoyens devront changer leurs habitudes et faire une croix sur plusieurs services. Par exemple, il sera interdit de recevoir des visiteurs d’une autre adresse à son domicile, tout comme d’organiser des rassemblements extérieurs.  De plus, aucune activité sportive et de loisir organisée sera permise.

L’impact sur l’économie se fera également ressentir avec la fermeture des restaurants (salle à manger), des bars, des salles de spectacles et centres d’entraînement.

Pour voir la liste complète des nouvelles restrictions: Québec.ca/zonerouge

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires