Centre multifonctionnel de Waterville: deux visions s’opposent

Par Vincent Cliche
Centre multifonctionnel de Waterville: deux visions s’opposent
La mairesse de Waterville, Nathalie Dupuis.

WATERVILLE. D’un côté, le Collectif Val-Estrie propose le réaménagement de l’ancien Camp Val-Estrie. De l’autre, Waterville avance l’ancienne église catholique de la municipalité. Quelle option sera privilégiée pour aménager le nouveau centre multifonctionnel de l’endroit? Aux dires de la mairesse Nathalie Dupuis, il est peut-être un peu tôt pour opposer ces deux idées pratiquement similaires. «Il est prématuré pour les élus de s’exprimer sur un choix. Donnons un peu de temps aux gens du Collectif de faire valoir leur point et voir un peu ce que la population en pense», insiste la première magistrate. «On avait déjà reçu ce groupe de citoyens par le passé [Collectif Val-Estrie], poursuit Mme Dupuis, à propos de la visite du groupe lors de l’assemblée du conseil du 14 janvier dernier. Ils nous avaient présenté leur projet, donc on n’était pas en terrain inconnu. Ils nous ont demandé de les soutenir afin d’aller un peu plus loin dans leurs démarches.» Au cours des prochains jours, la mairesse de Waterville rencontrera des responsables du développement économique à la MRC de Coaticook afin de mettre les bases sur un sondage sur le sujet ainsi que les différentes formes à utiliser afin de le diffuser. «On est prêt à faire le sondage et à regarder les résultats de l’étude, avance Nathalie Dupuis. Cependant, si on regarde froidement le côté pratico-pratique, je ne sais pas comment on pourrait assurer un minimum de revenus pour le propriétaire. Il ne faut pas oublier non plus que le Camp Val-Estrie, c’est pratiquement quatre fois plus grand que l’église [catholique] sur laquelle on a des visées pour un projet similaire. Juste pour ce point, ce n’est pas réellement attractif pour la Ville.» «Au final, lorsque ce sera le temps de trancher, tous les élus prendront la décision qui est la meilleure pour la Municipalité ainsi que ses citoyens», conclut Mme Dupuis.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires