Arnaques par texto: les fraudeurs usent de tactiques « qui font peur »

Vincent Cliche vcliche@leprogres.net

Arnaques par texto: les fraudeurs usent de tactiques « qui font peur »
Le spécialiste en informatique Luc Garant conseille aux gens d'être attentifs aux arnaques qu'ils peuvent recevoir par texto. (Photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche))

TECHNOLOGIE. Les arnaques par texto et sur le web existent depuis belle lurette. Cependant, un nouveau stratagème utilisé par les fraudeurs pourrait en flouer plus d’un, explique le spécialiste Luc Garant.

« Un message texte sur lequel est écrit que tu as droit à un remboursement d’impôts, c’est plutôt courant, signifie celui qui est aussi propriétaire de Brunelle Électronique. Là, on pousse davantage en y notant le nom de la personne, son adresse et même son numéro d’assurance sociale et sa date de naissance. Quand tu reçois ça, t’as quasiment envie d’avoir confiance parce qu’ils ont tes données personnelles et qu’ils partent aussi d’une vérité, du fait qu’on recevra bientôt un chèque du gouvernement pour contrer l’inflation. »

Pour le moment, six personnes de la région lui ont communiqué cette nouvelle arnaque. Le spécialiste en informatique a une petite idée de comment les fraudeurs ont pu mettre la main sur ces renseignements personnels. « Il y a ce qu’on appelle le dark web, le côté obscur d’internet. C’est là qu’un pirate peut acheter un lot de 500 ou de 1000 identités et s’en servir pour arnaquer une personne. Ce qui unit toutes les personnes qui m’ont contacté, c’est qu’elles étaient membres chez Desjardins. Elles ont aussi été victimes du vol de renseignements personnels [survenu en 2019]. Ça peut expliquer comment elles ont reçu ces messages texte », note M. Garant.

Ce dernier rappelle que ni l’Agence de revenu du Canada ni Revenu Québec n’envoient des textos et encore moins des courriels pour rejoindre les citoyens. « Même si tout a l’air en règle, que le nom est bon, que c’est un bon lien ou encore qu’il y a un logo que vous reconnaissez, supprimez le message et ne cliquez jamais sur les liens », conseille-t-il en conclusion.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires