284 000 visiteurs ont franchi les tourniquets du Parc de la gorge de Coaticook en 2018

Par Vincent Cliche
284 000 visiteurs ont franchi les tourniquets du Parc de la gorge de Coaticook en 2018
La directrice générale du Parc de la gorge de Coaticook, Caroline Sage, et le président de l'organisme, François Lajeunesse, ont présenté le bilan de l'année 2018 de leurs différents attraits touristiques. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

TOURISME. Un peu plus de 284 000 visiteurs ont participé aux différentes activités du Parc de la gorge de Coaticook, en 2018. Malgré ce chiffre impressionnant, il s’agit tout de même d’une légère diminution de 6 % par rapport à l’année précédente.

À la lecture de ces statistiques, présentées lors de l’assemblée générale annuelle de la Société de développement de la Gorge de Coaticook le 14 mars dernier, la directrice générale du Parc de la gorge, Caroline Sage, y voit tout de même du positif et parle d’une bonne année. «Je crois qu’on peut être fier de ce que nous avons accompli», lance-t-elle.

La diminution du nombre de visiteurs s’explique en grande partie par un moins grand nombre de «lumineurs» à l’attrait-phare du Parc de la gorge, Foresta Lumina, au courant de la saison estivale. «Dans le jargon, on appelle ça une baisse contrôlée, indique Mme Sage. Parmi les commentaires reçus, certains disaient qu’il y avait trop de gens lors des départs, que c’était pratiquement une trappe à touristes. On a alors pris la décision de passer de 350 à 300 visiteurs par demi-heure, ce qui fait 100 personnes de moins à l’heure. Pour palier à ça, on a ouvert des plages horaires jusqu’à minuit. Malheureusement, les gens n’ont pas réservé aussi tardivement. Par contre, on gagne en commentaires positifs et, à long terme, ça joue sur notre notoriété.»

La formule du 300 visiteurs à la demi-heure sera conservée pour l’été 2019.

Notons que Foresta Lumina demeure toujours la «vache à lait» du Parc de la gorge de Coaticook, permettant à l’organisme d’amasser plus de 1,7 million de dollars dans ses coffres.

En 2018, 105 500 randonneurs ont emprunté les différents sentiers de la Gorge. Le camping a été fort populaire, attirant pas moins de 55 245 passionnés, une hausse de 6 % par rapport à l’an dernier. «On a aussi beaucoup de réservations pour la prochaine année, ce qui est très encourageant», fait savoir la directrice générale.

Hausse remarquée également du côté des adeptes de vélo de montagne. Ils ont été 1981 à dévaler les différents circuits, en hausse de 35 % par rapport à l’année dernière.

600 apprentis-fermiers ont participé aux activités de la fermette en 2018.


Parc Découverte nature 

Du côté de Baldwin, le Parc Découverte nature a connu une année exceptionnelle aux yeux de ses dirigeants. 8712 pêcheurs y sont allés en 2018, ce qui représente une hausse de 10 % des visiteurs. «On a un peu moins de moyens pour faire connaître le petit frère du Parc de la gorge. Quand on y arrive, c’est réellement gratifiant», note Caroline Sage, qui a participé à la création de cet organisme en 2006.

11 460 poissons ont été capturés dans les étangs, en hausse de 30 %. 1762 couverts ont été placés sur les petits BBQ, une offre de plus en plus populaire. «Lorsque les gens peuvent faire cuire leurs prises, ça vient bonifier l’expérience. Ils l’apprécient grandement», explique Mme Sage.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires