Le record Guinness du pont suspendu de la gorge a été fracassé

Le record Guinness du pont suspendu de la gorge a été fracassé

Ce pont du Népal est encore plus long que celui de Coaticook.

COATICOOK. Un record vieux de 25 ans ne tient plus à Coaticook. Le pont suspendu du Parc de la gorge a été surclassé selon le livre des Records Guinness.

Ce fait plutôt anodin a été porté à l’attention du Progrès par l’un des visiteurs de la Vallée, à la suite d’une récente expédition au Népal. Devant l’ampleur du pont piétonnier enjambant la rivière Buddhi Gandaki, à Philim, Hans Brouillette et trois autres aventuriers ont été stupéfaits. «La première mesure du pont s’effectue de façon visuelle et elle est saisissante. Dès l’approche, on se rend compte que l’ouvrage est d’une longueur hors du commun. En empruntant le pont, on compte 171 sections d’environ trois pieds et demi, ce qui laisse déjà présager une longueur supérieure au pont de Coaticook. Le pont de Philim révèle son secret lorsqu’on arrive sur l’autre rive. Sur une plaque gravée en népali, on apprend qu’il mesure 202,5 mètres», écrit celui qui visite le Parc de la gorge chaque année.

Le pont inauguré en 1989 mesure en effet 169 mètres de long, ce qui n’est plus suffisant pour détenir le record. Le pont de Philim a été construit en 2058, selon le calendrier népalais (aux alentours de 2002, selon notre calendrier) avec la participation d’un fonds suisse.

Ce pont du Népal est-il alors le plus long? Selon les quatre aventuriers, une structure au Bhoutan est peut-être aussi longue, sinon plus, que celle mentionnée ci-haut.

Après quelques recherches auprès des Records Guinness, il est possible de savoir qu’un pont japonais détient présentement le record pour «Plus long pont suspendu pour piétons». Il s’agit du pont Kokonoe Yume, qui mesure plus de 390 mètres.

Surprise

Les dirigeants du Parc de la gorge sont demeurés surpris lorsqu’ils ont appris cette nouvelle. «C’est quelque chose que j’ignorais», admet la directrice générale de l’endroit, Caroline Sage.

Bien que ce record correspondait à une belle carte de visite pour l’attrait touristique, Mme Sage souligne que l’organisme n’utilisait pratiquement plus cette notion dans ces outils promotionnels. «On mise plutôt sur le fait que nous sommes l’une des merveilles des Cantons-de-l’Est», mentionne-t-elle.

Cet été, les publicités du Parc de la gorge s’orienteront davantage sur les nouveaux sentiers nocturnes, un projet élaboré en étroite collaboration avec Moment Factory.

Poster un Commentaire

avatar