Le Coaticook Auto Moto Show revivra en 2019

Le Coaticook Auto Moto Show revivra en 2019

Le Coaticook Auto Moto Show convie les visiteurs à son nouveau rendez-vous, le 31 août 2019.

Crédit photo : (Photo archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

FESTIVAL. Dix ans après sa dernière présentation au centre-ville, le Coaticook Auto Moto Show sera de retour l’été prochain.

La date à encercler pour les passionnés de voiture est celle du 31 août 2019. Trois gars du milieu automobile et d’événements de type «show n’ shine» sont derrière cette nouvelle mouture. Il s’agit de Jocelyn Duval, Éric Fournier et de Martin Provencher, qui reprendront les rênes du populaire rendez-vous.

«À ce moment-ci, notre projet est très embryonnaire. On n’a pas encore planché sur la programmation. Une chose est certaine, c’est qu’on sera là l’été prochain», confirme M. Duval, qui a fait partie du comité de la dernière édition du rendez-vous.

L’événement portera le nom de Coaticook Auto Moto Show 2.0. On souhaitait conserver l’appellation, qui résonne encore dans la mémoire des gens de la région. «Ce sera quelque peu différent de ce qu’on a pu voir la dernière fois, note l’un des organisateurs. On veut toutefois que les automobiles, les motos et tout autre véhicule motorisé soient au cœur du rendez-vous.»

Une des différences notables sera sur la grandeur du site. Selon les premières estimations, la rue Child, de la rue Wellington jusqu’à la rue Main, incluant le stationnement de la Place J.R. Lefebvre, a été identifiée pour la tenue de l’événement. En 2009, ça s’étendait jusqu’à la rue Main et vers le stationnement de la Maison familiale.

Directrice de l’organisme Rues principales, Julie Favreau se réjouit qu’un nouvel événement se greffe à la programmation estivale. «Ça faisait longtemps que les gens nous demandaient le retour de l’Auto Moto Show et je suis très contente qu’il revienne l’an prochain», raconte celle qui a déjà fait partie du comité organisateur par le passé.

Notons que Rues principales offrira son expertise logistique quant à la fermeture de certaines artères auprès de la Municipalité.

Poster un Commentaire

avatar