La Chambre de commerce de Coaticook est sur une lancée

La Chambre de commerce de Coaticook est sur une lancée

La présidente de la Chambre de commerce et d'industrie de la région de Coaticook, Caroline Thibeault, et le directeur général Roger Garceau ont souligné les bons coups de la dernière année et la bonne santé financière de l'organisme.

Crédit photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

ÉCONOMIE. En plus d’avoir réussi à augmenter son membership et la participation à ses événements, la Chambre de commerce et d’industrie de la région de Coaticook (CCIRC) est devenue une référence dans bien des dossiers au cours des 365 derniers jours.

Voilà le bilan que dresse la présidente Caroline Thibeault, qui passera le flambeau après trois ans à la tête de ce regroupement économique. «La dernière année a été un point tournant pour nous, signale-t-elle. On est devenu une référence, on a été un objet de concertation et un outil d’influence pour nos membres.»

La femme d’affaires dit que l’organisme a effectué un travail colossal, ce qui reflète l’achalandage accru aux activités de la CCIRC. «On est maintenant rendu à 215 membres. Les gens sont à l’écoute et sont au rendez-vous.»

La dernière année a vu apparaître deux nouvelles activités pour la Chambre, dont le populaire «Bières et bouffe» et le Party de Noël des petits commerçants. «On a offert un calendrier complet d’activités. Notre comité industriel s’est rassemblé, on a eu des discussions avec la ministre [Marie-Claude Bibeau] et on est intervenu dans le dossier de la possible fermeture de nuit des douanes de Beecher Falls.»

@ST:Ce qui s’en vient pour la Chambre

@R:Annoncée depuis quelques années déjà, la carte du citoyen, qui serait jumelée à une carte-fidélité, pourrait voir le jour en 2019. «Grâce à une aide de Desjardins, nous avons deux fois plus d’effectifs [avec l’embauche d’une adjointe] pour réaliser nos projets», précise Mme Thibeault.

«Le projet de la carte n’est pas mort du tout. On a eu plusieurs rencontres avec la Ville [de Coaticook] et la volonté politique y est. On souhaite y ajouter une carte-fidélité, qui permettrait aux adhérents de profiter de rabais chez nos commerçants. Pour moi, le projet a toujours lieu d’être», poursuit la présidente sortante.

Une nouvelle activité qui rassemblera employés et employeurs est aussi au menu pour la nouvelle année.

Les dirigeants de la Chambre de commerce et d’industrie de la région de Coaticook souhaitent également poursuivre leur travail de conciliateur dans certains dossiers. «Pour le moment, des aubergistes ont certaines craintes par rapport au projet de condos dans la Belding Corticelli. On s’assure de faire le pont pour que la communication se fasse bien des deux côtés», explique Mme Thibeault.

Poster un Commentaire

avatar