Investiture libérale dans Saint-François: Charles Poulin se lance dans la course

Investiture libérale dans Saint-François: Charles Poulin se lance dans la course

Charles Poulin sera candidat à l'investiture libérale dans le comté de Saint-François.

Crédit photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. À la suite du retrait de la vie politique du député de Saint-François, Guy Hardy, Charles Poulin tentera de lui succéder à titre de candidat libéral lors du prochain scrutin. L’ex-conseiller municipal coaticookois en a fait l’annonce lors d’une conférence de presse tenue mardi matin (23 janvier), à l’Université Bishop’s.

Le saut qu’il tente de faire en politique provinciale est le fruit d’une longue et mûre réflexion. «Ce n’est pas une décision que nous avons prise à la légère, ma famille et moi. C’est un rêve que je caresse depuis fort longtemps et je les remercie de me permettre de le réaliser et d’être à mes côtés», explique-t-il.

Alors que plusieurs annoncent leur retrait de la vie politique, Charles Poulin, lui, dit qu’il veut en faire et qu’il a le feu sacré. «Je veux m’impliquer pour faire une différence, tout simplement. Je ne lancerai pas le cliché que je veux faire les choses différemment ou bien que j’ai une recette gagnante. Ce serait une insulte pour tous ceux qui font déjà le travail présentement.»

Lorsqu’il déposera son bulletin de candidatures auprès des instances du Parti libéral du Québec en vue d’une investiture probable au printemps, M. Poulin compte effectuer une tournée du comté. «J’ai une bonne connaissance des réalités urbaines et rurales du comté. Je suis originaire de Sherbrooke, mais je suis établi dans la région de Coaticook avec ma famille, ce qui me permet de bien connaître cette dualité du comté.»

Tantôt entraîneur au football à l’école secondaire La Frontalière, maître de stage en physiothérapie de l’Université de Sherbrooke ou encore vice-président de l’Ordre professionnel de la physiothérapie du Québec, M. Poulin n’est pas non plus étranger à la scène politique. Il est impliqué depuis 2003 à l’Association libérale de Saint-François, en plus d’avoir été conseiller municipal à Coaticook, de 2005 à 2009 ainsi qu’en 2017.

M.Poulin a également tenu à souligner le travail du député Guy Hardy, soulignant ses actions dans les dossiers de l’enfouissement des fils à East Hereford ainsi que dans l’avancement de l’implication des technologies d’internet haute vitesse dans la région.

Poster un Commentaire

avatar