Coaticook s’entend avec ses travailleurs pour une période de sept ans

Coaticook s’entend avec ses travailleurs pour une période de sept ans

Le président du syndicat, Dominic Tremblay, la représentante des cols blancs, Joanie Morin, le représentant des monteurs de ligne, Vincent Custeau, ainsi que le maire Simon Madore, applaudissent la nouvelle entente d'une durée de sept ans, liant les employés syndiqués à la Municipalité.

Crédit photo : (Photo gracieuseté - Ville de Coaticook)

MUNICIPALITÉ. Après quelques mois de négociations et quatre rencontres, la Ville de Coaticook s’est entendue avec ses employés syndiqués sur un nouveau contrat de travail d’une durée de sept ans.

Ce dernier sera valide pour la période allant de 2018 à 2024. À l’intérieur de cette entente, on retrouve des augmentations salariales fixes de 2 % annuellement reflétant l’indice des prix à la consommation. On a également convenu de réévaluer certains postes de travail.

Le maire de Coaticook, Simon Madore, se dit heureux du dénouement des négociations. «Le contrat de travail représente des conditions équitables tout en respectant le cadre financier de la Ville, en plus de la capacité de payer des contribuables. Les employés ont fait part d’un grand respect dans les négociations à cet égard. Ils sont notre première ressource et nous trouvons important de leur offrir des conditions de travail adéquates», indique le premier magistrat.

La partie syndicale se réjouit quant à elle d’avoir pu régler cette négociation rapidement. «Les parties ont fait preuve d’ouverture dans ce processus et les demandes réalistes de chaque côté ont permis de travailler sur des bases franches et équitables. Cette continuité s’inscrit en lien avec notre volonté de bien desservir la population», souligne le président du syndicat, Dominic Tremblay.

Poster un Commentaire

avatar