Budget à Coaticook: une baisse moyenne de 1 % pour les contribuables

Budget à Coaticook: une baisse moyenne de 1 % pour les contribuables

Le conseiller municipal coaticookois et responsable des finances, Gaétan Labelle, le trésorier de la Ville de Coaticook, Benoit Marquis, ainsi que le maire Simon Madore ont présenté les grandes lignes du budget de la Municipalité.

Crédit photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

TAXES. Les contribuables de Coaticook peuvent s’attendre à débourser un peu moins afin de régler leur prochain compte de taxes. En effet, la Municipalité prévoit une diminution moyenne de leur charge fiscale de l’ordre de 1,04 % en 2019.

C’est ce qui ressort du budget de la Ville déposé par les élus, lundi soir (10 décembre).

Malgré une hausse de la valeur des résidences [la propriété moyenne est passée de 180 970 $ à 187 960 $], les dirigeants de Coaticook atténueront l’impact en abaissant la taxe foncière, qui, elle, passe de 83 cents à 79,4 cents du 100 $ d’évaluation.  Les coûts reliés à l’aqueduc, l’égout et le traitement des eaux usées demeureront les mêmes pour les résidences desservies par l’usine de traitement de l’eau potable Marcel-Benoit. Pour celles branchées au réseau d’aqueduc de Barnston, on parle d’une augmentation de 20 $. Quant aux propriétés du secteur de Baldwin, une augmentation de 80 $ est à prévoir pour le réseau d’égout et le traitement des eaux usées.

À titre informatif, pour une résidence en secteur urbain d’une valeur de 187 960 $, le compte de taxes baissera d’une vingtaine de dollars, passant de 2084 $ à 2062 $. «Il s’agit bien évidemment d’une moyenne. Certains propriétaires pourraient avoir une légère hausse, tandis que d’autres pourraient voir une diminution encore plus prononcée», avise le conseiller municipal coaticookois et responsable des dossiers relatifs aux finances, Gaétan Labelle.

Le maire de Coaticook, Simon Madore, se dit fort satisfait de son «premier budget». «On a réalisé un travail colossal et on a effectué un contrôle extrêmement serré de nos dépenses pour en arriver à ce résultat, confie le premier magistrat. Je suis bien fier de ce budget, le premier qui porte la marque entière du conseil élu en 2017 [celui de 2018 avait précédemment été largement concocté par leurs prédécesseurs].»

Un fait historique

Pour la première fois de son histoire, la Municipalité propose un taux de taxation différent pour les propriétaires de terres agricoles, qui ont vu leur propriété gagner plus de 25 % en valeur au cours de la dernière année. Le taux adopté est donc de 74,4 cents du 100 $ d’évaluation. «Le but est de diminuer l’impact financier important pour le faire passer de 25 % d’augmentation à environ 13 %», indique le trésorier de la Municipalité, Benoit Marquis.

En ce qui a trait au secteur commercial, le taux se chiffrera à 1,527 $ du 100 $ d’évaluation et celui des bâtiments industriels a été fixé à 1,588 $ du 100 $ d’évaluation.

Le budget total de la Ville de Coaticook s’élève à un peu plus de 23,6 M$, en hausse de 4,9 % comparativement à l’année précédente.

Projets en vue

Le programme triennal d’immobilisation adopté lors du budget proposera des investissements de plus de 1,9 M$ l’an prochain. Parmi les projets retenus, notons la réfection du Centre récréatif Gérard-Couillard, la réfection de chemins en milieu rural, dont l’asphaltage d’une partie du chemin Giroux, la création d’un parc canin et la révision du plan des mesures d’urgence.

Poster un Commentaire

avatar