17 nouveaux logements adaptés bientôt en chantier à Coaticook

17 nouveaux logements adaptés bientôt en chantier à Coaticook

Un projet de logements adaptés verra le jour à l'intersection des rues des Ruisselets et de la Rivière

HABITATION. Un important chantier verra bientôt le jour à l’intersection des rues de la Rivière et des Ruisselets, à Coaticook. Cet endroit a été choisi pour y accueillir une coopérative d’habitation, laquelle proposera 17 logements adaptés.

Le projet, piloté par l’Association des personnes handicapées de la MRC de Coaticook, est accompagné d’une facture de deux millions de dollars. Il résulte d’une étude réalisée par le Centre de santé et de services sociaux de la MRC-de-Coaticook, déposée l’an dernier. «Le document démontrait qu’il y avait un manque de logements adaptés dans la région. Pour répondre à ce besoin, l’étude concluait que ça prendrait au moins une quinzaine d’unités», résume la directrice de l’organisme à la barre du projet, Marick Tessier.

Au total, 17 unités (14 trois pièces et demie ainsi que 3 quatre pièces et demie) seront construites dans un style s’apparentant à une coopérative d’habitation. Chacun des appartements a été conçu pour répondre aux besoins des clientèles desservies, soit celles ayant un handicap physique ou intellectuel. Par exemple, à la place d’un four, on y a placé une plaque chauffante. Les comptoirs à la cuisine ont un espace pour qu’une personne en fauteuil roulant puisse s’y approcher convenablement, même chose pour les salles de bain. Pour les gens atteints d’un léger handicap visuel, les cadres de portes seront peinturés plus foncés pour les reconnaître. On a aussi installé une prise de courant à l’entrée si le locataire désire y installer une porte électrique. Finalement, un garage intérieur pour quadriporteurs complètera le portrait.

«Bref, tout a été pensé pour chaque handicap possible», mentionne Mme Tessier.

Tout va bien pour le projet Hestia, qui a même été devancé d’un an. Originalement prévu pour 2017, l’établissement pourrai accueillir ses premiers locataires dès 2016. Une première pelletée de terre est prévue l’an prochain.

Si l’Association des personnes handicapées de la MRC de Coaticook avait décidé de laisser passer le projet, serait-ce possible que la région ait perdu des citoyens au profit de plus grands centres? «Je ne croirais pas, car il y a une pénurie dans ce type d’habitation. Il y a de nos membres qui sont prêts à faire le saut et habiter seul, mais il n’y a pas d’endroit adapté à leur condition. Je connais aussi des gens qui sont confinés à leur appartement, car leur quadriporteur ne passe pas dans le cadre de porte. Ils ne peuvent donc pas sortir. C’est vraiment dommage», se désole Marick Tessier.

Le projet, évalué à deux millions de dollars, est financé par la Société d’habitation ainsi que par un prêt à la Caisse Desjardins. Près du quart du financement doit venir du milieu. À ce chapitre, la Ville de Coaticook a offert gratuitement les terrains vacants pour accueillir la coopérative. «Côté financement, il nous manque environ 100 000 $ à aller chercher. Ça va très bien.»

Une fois terminé, l’établissement accueillera également les bureaux de l’Association des personnes handicapées de la MRC de Coaticook.

Les gens peuvent déjà réserver leur place en contactant le 819 849-4949.

Poster un Commentaire

avatar