Accro à la vie amasse 4200 $ à Coaticook

Accro à la vie amasse 4200 $ à Coaticook

Tout près de 26 000 $ ont été recueillis lors des six années du spectacle «Accro à la vie», dont les dernières représentations ont été réalisées au Pavillon des arts et de la culture de Coaticook, les 2 et 3 février derniers.

Crédit photo : (Photo Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. La gang d’Accro à la vie frappe une fois de plus un coup de circuit. Non seulement les mélomanes ont-ils présenté un spectacle haut en couleurs, mais ils ont également réussi à amasser plus de 4200 $ pour la prévention du suicide, notamment chez les jeunes.

Le spectacle-bénéfice, qui en était à sa sixième année le week-end dernier (2-3 février), a présenté aux quelque 400 personnes des numéros de chant, de musique et de danse lors des deux représentations. «Chaque année, on se demande si on peut faire mieux que l’année d’avant. Je pense bien qu’on en a mis plein la vue et plein les oreilles aux gens», dit bien humblement le grand manitou d’Accro à la vie, Simon Lebel.

«Après ces deux spectacles, je peux dire que je suis un homme comblé», rajoute-t-il.

On a également honoré le travail de celui qui a mis sur pied l’événement. «Honnêtement, je ne m’y en attendais pas du tout, a-t-il dit, ému. La plaque qu’on m’a offerte aura une place très précieuse dans mon salon.»

La Mayz très reconnaissante

Organisme bénéficiaire des sommes amassées lors du spectacle, la Mayz, la Maison des jeunes de Coaticook, se dit très reconnaissante de l’argent qui lui est accordé chaque année. «Ça fait une grosse différence pour nous», indique la coordonnatrice de l’organisme, Line Gendron.

Grâce aux montants recueillis, la Mayz peut augmenter ses heures d’ouverture, en plus d’offrir des formations à ses animateurs afin que ces derniers soient bien outillés pour parler de la prévention du suicide. De plus, un montant de 500 $ sera remis au travailleur de rue, une ressource dite «importante» dans le milieu.

La Maison des jeunes de Coaticook planche sur le projet «Crée ta solution», lequel a reçu une aide de 20 000 $ de Québec. Celui-ci proposera des solutions à la lutte à l’intimidation.

Poster un Commentaire

avatar