Plein air Coaticook prêt à accueillir les fondeurs et les amateurs de raquettes

Par Vincent Cliche
Plein air Coaticook prêt à accueillir les fondeurs et les amateurs de raquettes
Le président de Plein air Coaticook, Paul Boutin (au centre), estime que les sentiers de l'organisme sont de plus en plus utilisés par les amateurs de ski de fond et de raquettes. Il est ici accompagné de Germain Fontaine et de Marie-Andrée Chalifoux. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

PLEIN AIR. Pandémie oblige, les activités de plein air sont de plus en plus recherchées. Dans ce contexte, Plein air Coaticook s’attend à ce que ses sentiers de ski de fond et de raquette soient une fois de plus pris d’assaut cet hiver. 

La saison vient à peine de débuter que le président de l’organisme, Paul Boutin, sent déjà un fort engouement. «Ça ressemble à ce qu’on a vécu l’an dernier, précise-t-il. Nos abonnements se vendent très bien et il y a de plus en plus de gens qui nous découvrent. C’est drôle parce qu’il y a quelques années, on disait souvent que nos sentiers étaient de véritables trésors cachés.»

La preuve: le stationnement est souvent rempli à pleine capacité. «On a même été obligé d’en créer deux autres pour répondre à la demande, confirme M. Boutin. Même s’il y a de plus en plus de skieurs dans les sentiers, on peut quand même avoir ce sentiment d’être dépaysé, même si on ne se retrouve qu’à quelques kilomètres du centre-ville de Coaticook. Pour plusieurs de nos utilisateurs, c’est un véritable coup de cœur.»

Au total, Plein air Coaticook offre 30 kilomètres de pistes de ski de fond et plus d’une vingtaine de sentiers dédiés à la pratique de la raquette. «Encore une fois cette année, on a bonifié notre offre pour la raquette, souligne le président de Plein air Coaticook. On veut éviter que la neige dans nos sentiers se fasse taper rapidement. Pour moi, si la surface est similaire à un trottoir, ce n’est pas de la raquette. Il faut que ça te fasse travailler un peu.»

Les gens qui entretiennent les sentiers souhaitent maintenant avoir un peu plus de neige. «Il nous manque une bonne bordée et nos sentiers seraient parfaits. On se croise les doigts pour avoir la collaboration de Dame nature au cours des prochains jours.»

Les cartes de membres ainsi que les laissez-passer quotidiens sont disponibles chez Coaticook Sports, STA Coaticook ainsi que chez Légufruits. La passe de saison se détaille à 30 $, tandis qu’un billet pour la journée ne coûte que 5 $.

Rappelons que le conseil d’administration de Plein air Coaticook est composé de son président Paul Boutin ainsi que des administrateurs Valérie Peters Cardin, Marie-Andrée Chalifoux, Maurice Masson, Alexandre Dionne, Germain Fontaine et de Chantale Barrette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires