Waterville vit un «boom immobilier», dit la mairesse Dupuis

Par Vincent Cliche
Waterville vit un «boom immobilier», dit la mairesse Dupuis
La mairesse de Waterville, Nathalie Dupuis (à droite), est ici accompagnée du promoteur Louis-Olivier Roy, de la chargée de projet en habitation de la MRC de Coaticook, Valérie Bibeau, et des autres promoteurs du Domaine Champêtre, les frères Félix et William Gaudreault ainsi que Daniel Duval. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

WATERVILLE. La mairesse de Waterville, Nathalie Dupuis, croit que la municipalité qu’elle dirige a le vent dans les voiles en matière de développement résidentiel.

«Waterville semble avoir la cote, car le boom immobilier est bien visible», a lancé la première magistrate, tout sourire, lors du coup d’envoi de la dernière phase du Domaine Champêtre, le 14 décembre dernier.

Ce développement immobilier ajoutera 75 nouvelles adresses dans la communauté, qui a vu pas moins de 22 habitations et unités de logement être construites en 2021. «Le parachèvement du Domaine Champêtre tombe à point et viendra soutenir la demande pour des terrains constructibles, poursuit Mme Dupuis. Il y a un engouement palpable pour Waterville. C’est notre proximité avec Sherbrooke et ce que nous avons à offrir, soit un milieu de vie près de la nature, convivial et animé, qui stimule autant cette demande. C’est clairement  exprimé par les jeunes familles qui ont choisi Waterville au cours des dernières années.»

Cette tendance ne s’essoufflera pas rapidement, juge la mairesse de Waterville. «Sans contredit, notre positionnement stratégique en termes de nouvelle banlieue de Sherbrooke se confirme.»

UN COUP DE CŒUR POUR WATERVILLE

Le Domaine Champêtre, ce grand espace d’environ 400 000 pieds carrés, a récemment été acheté par le groupe Duval-Gaudreault. Ce dernier souhaitait développer son parc immobilier et s’est tourné vers l’Estrie pour poursuivre sa mission. «Les banlieues ont beaucoup de potentiel et c’est ce qu’on observe du côté de la Rive-Sud, avance le promoteur Félix Gaudreault, qui fait équipe avec son frère William dans ce projet. À Waterville, nous ne sommes qu’à 12 minutes de Sherbrooke. Lorsqu’on s’est présenté une première fois sur le site, il n’y avait que du gazon, mais avec la vue sur la montagne qui s’offrait à nous, on n’avait pas le choix d’acquérir le tout. On a aussi eu une belle collaboration avec la mairesse.»

Sur les 45 terrains disponibles, le tiers de ceux-ci ont déjà trouvé preneur. Les Entreprises Lachance ont aussi pied-à-terre au Domaine Champêtre.

AIDE DE LA MRC

Découlant d’une étude sur le logement dans la région, la MRC de Coaticook a fait l’embauche d’une nouvelle ressource. Valérie Bibeau est la nouvelle chargée de projet en habitation de l’organisme. Présente au lancement, elle a rappelé que l’un de ses mandats sera de soutenir les municipalités, promoteurs et citoyens impliqués dans un projet d’habitation. «Il a été démontré qu’avoir une personne-ressource pouvant, par exemple, aider dans la recherche d’idées ou de programmes, peut faire la différence et stimuler l’émergence de projets innovants et durables», souligne-t-elle.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires