Perspectives d’emploi: les élèves de La Frontalière participent à un Salon Carrières

Par Vincent Cliche
Perspectives d’emploi: les élèves de La Frontalière participent à un Salon Carrières
Le Salon Carrières de l'école secondaire La Frontalière a intéressé un peu plus de 200 élèves, le 1er décembre. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

ÉDUCATION. Un peu plus de 200 élèves de l’école secondaire La Frontalière ont participé au Salon Carrières de l’établissement, mercredi (1er décembre), une première en présentiel depuis le début de la pandémie.

Cette septième édition du rendez-vous a été pensée par la conseillère en orientation, Émélie Côté. Pour cette dernière, le mot exploration va de pair avec l’événement. «Ça demeure la base de tout processus d’orientation, lance-t-elle. J’ai beaucoup de questions de la part des élèves et j’aimerais tant avoir une boule de cristal pour leur dire qu’ils auront une belle carrière dans un tel domaine. Je ne peux que les guider vers une exploration des différents domaines qui s’offrent à eux. Il faut voir ce qui les passionne, d’abord. Ensuite, regarder si un tel programme est accessible. Et, parfois, avoir un plan B, car le programme pourrait être contingenté ou il  pourrait y avoir une pandémie mondiale qui offrirait toutes sortes d’autres possibilités.»

Parmi les exposants, on a pu retrouver des établissements éducatifs, comme des cégeps, des universités et des centres de formation professionnelle. Des entreprises locales, comme la Clinique vétérinaire de Coaticook, la Laiterie de Coaticook et Cabico ont également répondu aux questions des élèves présents.

Élève de cinquième secondaire, Lilou Paré apprécie l’événement. «Je trouve ça vraiment plaisant, confie-t-elle. Ça nous permet d’étudier quelques options, en plus de nous ouvrir de nouvelles portes vers des programmes qu’on ne connaissait même pas.»

Son amie, Logann Blouin, elle aussi finissante, s’intéresse aux communications ainsi qu’au journalisme sportif. «J’ai suivi la carrière de mon cousin à la LHJMQ et Chantal Machabée m’a beaucoup inspirée. Je veux connaître davantage ce milieu», raconte celle qui s’est laissée porter vers le kiosque du Cégep de Jonquière, où un programme de communications est justement offert.

En plus de découvrir différents métiers et milieux d’études, les élèves ont pu participer à un concours où des bons Rues principales et des bourses de la Caisse Desjardins des Verts-Sommets de l’Estrie étaient offerts.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires