Urgence de Coaticook: le maire Madore «très déçu» de la décision du CIUSSS de l’Estrie – CHUS

Par Vincent Cliche
Urgence de Coaticook: le maire Madore «très déçu» de la décision du CIUSSS de l’Estrie – CHUS
Le maire de Coaticook, Simon Madore, entend porter le dossier de l'urgence au cours des prochaines semaines. On le voit ici lors de la manifestation de novembre dernier. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

RÉACTION. Le maire de Coaticook, Simon Madore, dit être très déçu de la décision du CIUSSS de l’Estrie – CHUS de fermer la porte au retour d’un service 24 heures sur 24 à l’urgence de l’hôpital de Coaticook.

Le premier magistrat a accueilli la nouvelle avec amertume. Bien que la déception soit au rendez-vous, M. Madore ne baissera pas les bras. «On a beaucoup de difficulté à laisser aller ce qu’on avait. Ça fait des années que nous avons cette désignation [le CIUSSS planche sur des services 12 heures par jour], mais notre urgence est quand même ouverte 24/7. On ne peut pas reculer sur des acquis. C’est ce qu’on va marteler, quitte à aller vers des instances plus hautes. Il faut renverser cette décision.»

Le maire Madore dit être tout de même optimiste face à la situation. «Je pense qu’on a encore des chances. Il y a moyen de travailler et de discuter pour avoir ce que la population et le milieu souhaitent. Au-delà de la pénurie de main-d’œuvre, on doit travailler sur un autre plan, amener de nouvelles idées.»

L’élu croit également que l’ouverture 24 h sur 24 de l’urgence pourrait devenir un enjeu électoral, en vue du scrutin provincial de l’automne 2022. «À son élection, le premier ministre [François] Legault se targuait d’être un gouvernement de région. Je veux que ça paraisse dans les décisions. Ça va certainement se jouer au niveau politique, c’est certain.»

Une rencontre est prévue entre les acteurs du milieu, les élus et le CIUSSS  jeudi prochain (9 décembre).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires