Repêchage LBMQ: le Big Bill de Coaticook va chercher de la profondeur

Par Vincent Cliche
Repêchage LBMQ: le Big Bill de Coaticook va chercher de la profondeur
Francis Beaudoin, des Guerriers de Granby, a été repêché par le Big Bill de Coaticook, où il joindra son frère Maxime la saison prochaine. (Photo : gracieuseté)

BASEBALL. Même s’il ne pouvait s’exprimer en première ronde, le Big Bill de Coaticook se dit satisfait de ses choix au terme du repêchage de la Ligue de baseball majeur du Québec (LBMQ), qui s’est tenu samedi dernier (27 novembre).

Aux 21e et 26e rangs, les dirigeants de la formation coaticookoise ont arrêté leurs choix sur Francis Beaudoin et Emanuel Rochon-Nuñez, respectivement.

Francis Beaudoin est le frère de Maxime Beaudoin, qui évolue au champ centre pour le Big Bill. Le directeur général du Big Bill, Jonathan Breton, n’a que de bons mots pour ce voltigeur, issu des Guerriers de Granby. «Francis, c’est un gars qui espérait jouer avec nous, lance celui qui est aussi l’entraîneur-chef de la formation. On sait qu’il va venir et qu’il sera souvent de l’alignement. Nos deux dernières saisons, on les a jouées en temps de pandémie. Ç’a été un peu plus difficile d’avoir des joueurs réguliers. Avec Francis, on s’assure d’en avoir un de plus.»

Emanuel Rochon-Nuñez a également été repêché par le Big Bill.

En ce qui concerne Rochon-Nuñez, le directeur général avoue avoir pris une chance avec ce lanceur des Diamants de Québec. «Il fallait combler certains besoins que nous avions au monticule. C’est très difficile de procéder à un échange pour obtenir un lanceur, car toutes les équipes en ont besoin et souhaitent les protéger. Alors, il faut souvent passer par le repêchage et c’est ce que nous avons fait pour Emanuel. Comme il est de Québec, on ne sait pas trop s’il sera des nôtres souvent. On va commencer par l’inviter à des matchs à Victoriaville, Thetford Mines et Shawinigan, qui sont un peu plus près d’où il habite. On va se croiser les doigts pour qu’il y ait un p’tit déclic. Le gars va peut-être aimer l’ambiance dans la chambre et la chimie. C’est un lanceur releveur, mais si on est capable d’en faire un partant, on va le faire.»

Le Big Bill a par la suite parlé en cinquième ronde où il a sélectionné Cédric Lachance, un produit du Rocket South Shore de Coaticook. Il n’a cependant pas joué la saison dernière en raison d’une blessure au haut du corps. «C’est un gars qui possède de bons outils et qui va certainement nous aider. On espère qu’il pourra se joindre à nous cette saison, mais étant finissant à Nicolet [où il deviendra policier], on ne connaît pas son avenir», explique Jonathan Breton.

Ce dernier dit n’avoir aucun regret d’avoir échangé un choix de première ronde un peu plus tôt cette année. «On est allé chercher Simon-Pierre Soumis qui nous a donné un bon coup de main cette saison. Défensivement, il a été très fiable. C’est un peu plus difficile au bâton, mais c’est normal, surtout quand tu fais ton entrée au senior [en provenance] du junior. Il y a une certaine transition à faire. Il prend les moyens pour devenir un joueur plus complet et on ne peut qu’admirer ça.»

L’entraîneur et directeur général du Big Bill de Coaticook dit qu’il a maintenant beaucoup de travail sur la planche en cette entre-saison. «Je vais essayer de magasiner pour savoir s’il n’y aurait pas des lanceurs disponibles. Je veux aussi faire un petit travail d’introspection, question d’apporter un peu plus de stabilité dans nos performances», conclut-il.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires