Le ministre Boulet accorde 2,2 M$ pour la formation de travailleurs en aménagement paysager

Par Vincent Cliche
Le ministre Boulet accorde 2,2 M$ pour la formation de travailleurs en aménagement paysager
Le ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, a procédé à une annonce du côté de Coaticook, en compagnie de sa collègue et députée de Saint-François, Geneviève Hébert, ainsi que du président d'HortiCompétences, Michel Grégoire. Au total, 2,2 millions seront accordés à l'organisme pour permettre la formation de 117 travailleurs en aménagement paysager et en entretien de terrains. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Un peu plus de 2,2 millions de dollars seront versés à l’organisme HortiCompétences pour permettre la formation de 117 travailleurs en aménagement paysager et en entretien de terrains dans six régions du Québec. Cette aide financière aura des répercussions du côté de Coaticook, où ce programme est offert au Centre de formation professionnelle – CRIFA.

C’est d’ailleurs à cet endroit que le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, s’est déplacé, jeudi matin (18 novembre), pour en faire l’annonce.

Le soutien sera réparti sur trois ans. Il viendra ainsi bonifier la formation d’une durée de dix mois, laquelle mènera à l’obtention d’un diplôme d’études professionnelles en réalisation d’aménagements paysagers. Les élèves recrutés participeront au programme en alternance travail-études, à raison de 635 heures de formation en établissement scolaire et de 400 heures de travail en entreprise. Cette formule flexible est une solution gagnante aux yeux du ministre Boulet. «Elle permet aux personnes d’étudier, de recevoir une rémunération et de profiter, pendant leurs études, d’expériences professionnelles. Quand ils travaillent, c’est la même chose. Ils mettent en application les notions apprises en cours et, au bout du programme, ils obtiennent une attestation d’études professionnelles», explique-t-il.

Bien qu’elle puisse aider à résoudre la problématique de pénurie de main-d’œuvre, cette solution n’est pas la seule et doit faire partie d’une multiplicité d’actions, croit le ministre. «Ce n’est pas une responsabilité qui ne repose que sur les épaules du gouvernement. Les entreprises doivent s’impliquer, améliorer les conditions de travail, mettre en place des mesures de conciliation famille-travail, avoir des horaires flexibles, avoir des salaires compétitifs et intégrer de nouvelles technologies.»

Sa collègue et députée de Saint-François, Geneviève Hébert, applaudit le projet. «Cette collaboration entre le Centre de formation professionnelle de Coaticook et les entreprises de la région permettra de former des Estriens dans un domaine où les perspectives d’emploi sont excellentes tout en répondant à des besoins qui ont été nommés à plusieurs reprises», indique-t-elle.

IMPACT À COATICOOK

Le CPF – CRIFA de Coaticook pourra ainsi bénéficier de cette aide financière accordée au gouvernement. L’enseignant Mathieu Poisson explique que le CRIFA participait déjà depuis trois ans à ce genre de formation alliant études et travail. «L’annonce d’une aide supplémentaire nous permet dorénavant de savoir à l’avance qu’on pourra refaire le programme l’an prochain. Par le passé, on était obligé d’attendre les réponses du ministère à savoir s’il était reconduit. Ça va aussi nous permettre de rejoindre davantage de partenaires et de faire du recrutement plus rapidement plutôt que d’attendre à la fin de l’année scolaire», souligne-t-il.

Notons que les entreprises Paysage Lambert et Paysages François Lessard participent au programme du CRIFA.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Le ministre Boulet accorde 2,2 M$ pour la formation de travailleurs en aménagement paysager – Le Progrès de Coaticook - blogger
14 jours

[…] source […]