Comment fonctionne le climatiseur mural?

PUBLIREPORTAGE
Comment fonctionne le climatiseur mural?

Lors des grandes vagues de chaleur, peu nombreuses sont les personnes qui peuvent résister à l’attrait de l’air climatisé. Différentes options de climatisation existent, le climatiseur mural est l’une d’entre elles. Voyons comment il fonctionne.

Son emplacement

Beaucoup plus esthétique que le climatiseur de fenêtre, le climatiseur mural a aussi l’avantage de ne pas entraver une partie de l’entrée de la lumière naturelle dans votre demeure. Sans surprise, il s’installe au mur. Mais, pas sur n’importe quel mur. Il faut que ce soit un mur donnant sur l’extérieur pour qu’il puisse y rejeter la chaleur excédentaire.

De plus, pour favoriser une efficacité maximale, le climatiseur gagne à être installé en hauteur. Il peut ainsi capter une plus grande quantité de chaleur puisque celle-ci a tendance s’accumuler au-dessus de l’air froid. L’air refroidi diffusé par le climatiseur est donc plus facilement chassé vers le bas par l’air chaud. Si le climatiseur est installé au bas du mur, il sera entouré en permanence de l’air le plus froid de la pièce et ne pourra pas la rafraîchir entièrement.

Sa puissance

La puissance de l’appareil dont vous avez besoin ne se choisit pas au hasard. La tactique « plus il y a de BTU, mieux c’est » n’est pas non plus la plus appropriée. Le plus important est d’opter pour la puissance qui correspond à vos besoins. C’est la seule manière d’obtenir le climatiseur le plus efficace et le plus performant dans votre maison.

Pour connaître vos besoins, vous devez connaître la hauteur des plafonds, le degré d’ensoleillement, la superficie des lieux, etc. Intéressez-vous aussi à la puissance énergétique pour minimiser vos dépenses en énergie.

Son fonctionnement

Le principe d’un climatiseur est de déplacer la chaleur d’un endroit à l’autre, de votre maison vers l’extérieur, si vous préférez. La manière de s’y prendre du climatiseur mural ressemble à celle d’un réfrigérateur.

Trois éléments centraux permettent l’abaissement de la chaleur, il s’agit du condensateur, de l’évaporateur et d’un produit frigorigène.

Le cycle commence lorsque le produit frigorigène pénètre dans l’évaporateur. À ce moment, le produit frigorigène est dans une phase liquide. Dès que l’air chaud de la pièce entre dans l’évaporateur, sa chaleur est absorbée par le produit frigorigène, ce qui augmente la température du liquide. Le liquide s’échauffe ainsi jusqu’à subir un changement de phase : il s’évapore et devient gazeux. L’air, débarrassé de sa chaleur, retourne dans la pièce.

Le compresseur entre alors en scène en augmentant la pression à laquelle est soumis le produit frigorigène gazeux. Cette action l’oblige à reprendre une forme liquide. Le produit frigorigène doit ensuite se débarrasser de la chaleur pour conserver cette forme liquide, ce qu’il fait en la rejetant à l’extérieur de votre maison.

De nouveau liquide, le produit frigorigène revient dans l’évaporateur et le cycle recommence autant de fois qu’il est nécessaire pour amener la température intérieure au degré choisi.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires