La bibliothèque de Coaticook: un lieu de passion à partager

Par Vincent Cliche
La bibliothèque de Coaticook: un lieu de passion à partager
Le directeur général de la Bibliothèque Françoise-Maurice, Benoit Bouthillette (à droite), est ici accompagné d'une partie de son équipe: Nicolas Vachon (aide technicien), Angela Desruisseaux (préposée aux prêts et responsable du service à la clientèle) et Karine Lemieux (technicienne en documentation). (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Fini le temps où la bibliothèque représentait un lieu de calme et d’austérité. Le nouveau directeur général de la maison de livres de Coaticook, Benoit Bouthillette, souhaite dorénavant que son établissement devienne un endroit de vie, de rires, de partages, d’échanges et de rencontres.

L’un des exemples de cette nouvelle philosophie réside dans le partenariat que la Bibliothèque Françoise-Maurice a conclu avec le Centre d’action bénévole de la MRC de Coaticook, en juin dernier. «On s’est assis et on a regardé ce qu’on pouvait faire ensemble [les deux organismes sont voisins], se souvient Benoit Bouthillette. On a remarqué qu’il n’y avait pas de café des aînés à Coaticook, alors on a ouvert nos portes et on en a créé un en quelques heures seulement.»

Ce travail d’équipe se transporte aussi dans d’autres sphères. Par exemple, la bibliothèque mettra bientôt sur pied un balado animé par des élèves de l’école secondaire La Frontalière et du Collège Rivier. Elle est aussi partenaire dans le périodique «Les Petits Einstein», créé par les élèves de l’école Gendreau. Vendu à 2 $ pièce, la moitié des sommes recueillies servira à l’achat de livres pour les classes. L’autre moitié sera versée à un organisme de bienfaisance de la région choisi par les élèves eux-mêmes. «Coaticook est tellement merveilleuse dans son désir de prendre soin les uns des autres. La bibliothèque demeure une richesse incroyable et on souhaite la redonner à ses habitants. Oui, on est le phare de la culture, le dépositaire du savoir, des connaissances et du rêve. Mais, on se doit aussi d’être un lieu socio culturel et s’inscrire dans notre communauté», explique M. Bouthillette.

Ce dernier a d’ailleurs accepté la présidence d’honneur du Mois des bibliothèques publiques en Estrie, qui se déroule en octobre. Pour lui, ce moment en est un privilégié pour remercier le personnel des maisons de livres de la région. «Les bibliothèques ont été déclarées services essentiels durant la pandémie. On sort d’une période pas l’fun, mais rappelons-nous que les employés ont usé d’imagination pour nous donner accès à cette culture durant ce temps. Il y a aussi le fait que des bibliothèques dans de petites municipalités sont tenues par des bénévoles, qui le font par mission et par passion. Prenons le temps de leur dire merci.»

L’HISTOIRE, FORT POPULAIRE

Les livres coups de cœur des Coaticookois sont vraisemblablement ceux qui parlent d’histoire et, en particulier, celle du Québec. «Parmi les titres qui sortent le plus souvent, on retrouve les bouquins de Louise Tremblay-D’Essiambre, Micheline Duff et Jean-Pierre Charland», énumère Benoit Bouthillette.

Le directeur général de la Bibliothèque Françoise-Maurice souligne aussi qu’Amélie Dubois, Chrystine Brouillet, Louise Portal et Francine Ruel sont des autrices chouchous des lecteurs de la région.

«Tout livre qui est le matériel source d’une adaptation à la télévision ou au cinéma remporte également beaucoup de succès, par exemple, les Chroniques de Bridgerton», rajoute M. Bouthillette.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires