Un deuxième mandat pour Simon Madore à Coaticook: les défis des quatre prochaines années

Par Vincent Cliche
Un deuxième mandat pour Simon Madore à Coaticook: les défis des quatre prochaines années
Le maire de Coaticook, Simon Madore, a obtenu un second mandat, étant élu sans opposition au terme de la période de mises en candidature. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

POLITIQUE. Au terme de la période de mises en candidature officielle vendredi dernier (1er octobre), le maire de Coaticook, Simon Madore, a obtenu le second mandat qu’il convoitait. Il a en effet été élu par acclamation.

«Je me sens extrêmement bien, a-t-il dit après avoir appris la nouvelle de sa réélection sans opposition. C’est le plus beau vote de confiance que la population pouvait me donner. Je pense qu’on a fait de belles choses au cours des quatre dernières années. On est vraiment emballé de pouvoir poursuivre le travail. Et le conseil demeure pratiquement intact. Nous sommes un groupe qui se tient et qui travaille bien ensemble. On assurera une continuité pour Coaticook.»

Tout comme le note le premier magistrat, les conseillers municipaux Vincent Brochu, Sylviane Ferland, Guylaine Blouin, Denis Hébert et Gaétan Labelle ont eux aussi été élus par acclamation. Un seul poste sera en élection le 7 novembre prochain. Il s’agit du siège #6, occupé par Guy Jubinville. Ce dernier recherche un deuxième mandat. Il fera face à Mathieu Paquet-Roy.

Le fait qu’il n’y ait qu’un seul poste en élection ne semble pas trop affecté le maire Madore. «La démocratie est-elle moins biaisée parce que moins de gens se présentent aux élections? Je ne pense pas. On répond aux besoins du monde en étant très réceptif et accessible. Ils sont capables aussi d’influencer nos décisions, car on réagit à ce que la population nous demande. Ce sont leurs sous après tout et on les utilise comme ils le souhaitent», note Simon Madore.

Seul souhait qu’il aurait aimé voir exaucé: celui qu’une autre femme joigne la table des élus, question d’obtenir un conseil paritaire.

BILAN ET FUTUR

Le maire de Coaticook a bien voulu dresser le bilan de son premier mandat. Au-delà d’une pandémie que personne ne désirait, M. Madore dit avoir créé des comités jeunesse et environnemental. «La Ville a fait des choix qui ont été teintés par ces deux comités. L’environnement prendra de plus en plus de place dans notre prise de décision au cours des prochaines années.»

En pleine tournée industrielle, le premier magistrat indique que 300 emplois sont disponibles à travers la MRC de Coaticook. «Il faut donc amener les gens vivre à Coaticook. Nos développements sont prêts à les accueillir. On souhaite un minimum de 150 portes au développement des Érables.»

«Il faudra aussi travailler pour sauvegarder notre urgence. On travaille déjà avec le gouvernement pour voir ce qu’on peut faire pour conserver tous nos services. Ce sera mon cheval de bataille pour les années à venir.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires