Le Dynamik de Coaticook victorieux devant ses partisans

Par Vincent Cliche
Le Dynamik de Coaticook victorieux devant ses partisans
Le Dynamik Service agricole de Coaticook a eu raison du Courteau de Trois-Rivières par la marque de 6-3, vendredi dernier (1er octobre). (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

HOCKEY. Les partisans du Dynamik Service agricole de Coaticook ont été gâtés, vendredi dernier (1er octobre), alors que leur équipe favorite l’a emporté par la marque de 6-3 face au Courteau de Trois-Rivières, lors du premier match local de la saison, au Centre récréatif Gérard-Couillard.

Le Dynamik a explosé en tout début de rencontre, inscrivant trois buts en un peu plus de trois minutes. Jonathan Cloutier et William Couture (2 buts) ont été les auteurs de cette percée offensive, qui a plu à l’entraîneur-chef Michel Fillion. «Franchement, c’est le début de match qu’on espérait offrir à nos partisans, lance-t-il. Ce qu’il faut savoir, c’est qu’il y a eu beaucoup d’émotions à gérer avant même qu’on ne saute sur la glace. On a eu une petite cérémonie dans la chambre où il y a eu la passation du rôle de capitaine, de Christian Lavoie à Raphaël Vachon. Il y a eu aussi les cérémonies d’avant-match. Ce scénario est toujours un couteau à double tranchant. Les joueurs ont choisi le bon sens du couteau, direct en partant. C’est tout à leur honneur.»

Le Courteau de Trois-Rivières a chèrement vendu sa peau. Après deux périodes, le score était de 4-3. Heureusement, en troisième, Cédric Matte et Pierre-Luc Tremblay sont venus sceller l’issue de la rencontre. «Même si tu mènes par trois buts, rien n’est jamais acquis dans cette ligue. Ce que j’ai apprécié, après que Trois-Rivières soit revenu dans le match, c’est qu’on n’a pas paniqué. On est resté solide. Les leaders se sont levés et les autres ont suivi de façon positive. La maturité qu’on a acquise au fil du temps a été payante», raconte Fillion.

Le Dynamik Service agricole de Coaticook jouera son prochain match sur la route ce vendredi (8 octobre), alors qu’il rendra visite au Sauro de Lac-Mégantic. Michel Fillion, qui effectuera en quelque sorte un retour aux sources là-bas, vivra quelque chose de spécial, lui qui a effectué une bonne partie de son parcours au hockey dans cette ville. «Ce sera un bon match, promet-il. J’ai beaucoup confiance en nos moyens. Coaticook est devenu une référence au niveau de la ligue, même si ce n’est que notre troisième saison. Toutes les équipes vont être prêtes à nous rencontrer. Ça va jouer du gros hockey et on sera prêt pour ça.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires