Malgré les journées de pluie, le Marché de soir de Compton a connu une belle saison

Par Vincent Cliche
Malgré les journées de pluie, le Marché de soir de Compton a connu une belle saison
À sa sixième année, le Marché de soir de Compton a atteint une vitesse de croisière et fait maintenant partie du quotidien des gens de la communauté, estiment ses organisateurs. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COMPTON. Les organisateurs du Marché de soir de Compton dressent un bilan positif de la dernière saison, qui s’est terminée le 16 septembre dernier. Malgré les caprices de Dame nature, qui a réservé beaucoup de journées de pluie lors des jeudis de marché, les visiteurs ont été nombreux à se rendre au parc des Lions cet été.

Diane Goyette, directrice générale des Comptonales, l’organisme qui chapeaute les activités du Marché de soir, estime l’achalandage hebdomadaire à 1000 personnes. «On a fait un décompte de façon plus officielle à deux marchés et on est arrivé à 1000 et 1200 visiteurs. C’est vraiment beaucoup en période pandémique.»

«Il y a aussi le fait qu’il y a eu six jeudis de suite où il a plu et où il y a eu apparence d’orages. C’est quelque chose auquel on n’était pas trop habitué, car, habituellement, on avait toujours pas mal du beau temps. Les gens étaient cependant toujours au rendez-vous.»

Les facteurs reliés au succès du Marché de soir de Compton sont multiples, aux dires de l’une de ses organisatrices. «Il y a d’abord la grande variété de producteurs, qui proviennent tous de Compton et de sa région. Il y aussi toute l’ambiance qui règne au marché. Les gens ne font pas que leurs achats. On peut y manger aussi. On a aménagé des tables à pique-nique. Et il y a toujours de la musique.»

«Ce que je retiens, c’est que le marché est vraiment ancré plus que jamais dans la communauté de Compton. On est vraiment fier de la place qu’on occupe au cœur du village», poursuit Mme Goyette.

Maintenant que la saison du Marché de soir est terminée, l’équipe des Comptonales peut maintenant tourner son attention sur la Virée gourmande (9-10 octobre) et le Grand marché des récoltes (11 octobre). «Ce sera l’occasion rêvée de faire ses réserves pour l’hiver», laisse entendre la directrice générale.

Au chapitre des nouveautés, notons l’implantation d’un bracelet électronique pour la Virée gourmande. Celui-ci contiendra les informations sur les coupons de dégustation et il suffira aux visiteurs de le scanner pour obtenir une bouchée aux différentes destinations.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires