Un premier spectacle solo pour Maude Zulauff sur la scène du Pavillon des arts et de la culture de Coaticook

Par Vincent Cliche
Un premier spectacle solo pour Maude Zulauff sur la scène du Pavillon des arts et de la culture de Coaticook
Maude Zulauff sera de passage au Pavillon des arts et de la culture ce jeudi (30 septembre). (Photo : gracieuseté)

MUSIQUE. Fébrile. Voilà comment Maude Zulauff se sent à l’approche de son tout premier spectacle solo, où elle montera sur les planches du Pavillon des arts et de la culture de Coaticook, jeudi prochain (30 septembre).

La dernière fois qu’elle s’est retrouvée sur cette scène remonte à mars 2018, où elle avait assuré la première partie du bluesman Mike Goudreau. En cette fin septembre, les projecteurs seront braqués sur la jeune artiste originaire de Compton. «Ç’a une signification et une symbolique vraiment importante pour moi. Les gens se déplaceront pour me voir. C’est mon nom qui est bel et bien imprimé sur les billets», dit-elle bien humblement.

Sur scène, Maude retrouvera ses collègues musiciens Telya Racine-Knapp et Olivier Hamelin. Elle offrira un aperçu de son parcours musical des dernières années. «On ne peut pas penser à Maude sans penser aux Beatles, lance la principale intéressée, qui entonnera certains tubes du mythique groupe britannique. En gros, ce sera une soirée à thématique paix, amour et fleurs, baignée dans une ambiance des années 1960 et 1970. Il y aura des pièces folk de Joni Mitchell, Cat Stevens et Carole King ainsi que des chansons plus flamboyantes d’Elton John et de David Bowie. Je ferai aussi quelques petits clins d’œil au théâtre musical.»

Parlant de ce style, Maude Zulauff n’y est aucunement étrangère. Elle étudie justement en théâtre musical à l’Université Bishop. «J’adore l’interprétation et me glisser dans la peau d’un personnage. Je me reconnais bien dans ce genre, où il y a quelque chose de coloré, flamboyant et explosif. Ça matche bien avec ma personnalité. Avec la cohorte, on souhaite introduire davantage le théâtre musical au Québec, car c’est quelque chose dont on entend très peu parler.»

Bien qu’elle ne compose pas encore ses propres pièces, l’écriture a toujours été un art attirant pour elle. «Je trouve ça assez difficile, par contre. Dans la musique d’aujourd’hui, il y a beaucoup de collaborations. Un écrit et l’autre y appose la musique. C’est quelque chose qui pourrait probablement m’intéresser. Mais, pour l’instant, je manque peut-être encore un peu de vécu pour ce genre de création», confie-t-elle.
D’ici à ce qu’un album de créations originales soit disponible, Maude Zulauff mettra sa touche bien personnelle dans ses interprétations. On pourra les découvrir à compter de 18 h 30.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires