Accueil touristique: la MRC de Coaticook opte pour la mobilité

Par Vincent Cliche
Accueil touristique: la MRC de Coaticook opte pour la mobilité
Antonie Cuerrier et Laéticia Routhier conseillent le responsable des dossiers touristiques à la MRC de Coaticook et maire de Compton, Bernard Vanasse, sur les différents attraits à ne pas manquer lors d'une visite dans la région. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Depuis qu’elle a fermé les portes de son bureau d’accueil touristique l’automne dernier, la MRC de Coaticook planche sur de nouvelles façons de rejoindre ses visiteurs. Leur plus récente innovation: un bureau mobile qui se déplacera un peu partout sur le territoire pour aller à la rencontre de ceux en quête d’information sur la région.

L’une des premières sorties estivales de l’équipe a été lors du Marché de soir de Compton, le 22 juillet dernier. L’idée a attiré la curiosité de plusieurs passants, au grand bonheur de l’agente de développement touristique à la MRC de Coaticook, Julie Sage. «Ce n’est plus vrai que l’accueil touristique se passe seulement entre les quatre murs d’un bureau, lance-t-elle. Il faut être présent là où les gens se trouvent lors de leur escapade dans notre belle région.»

Selon les statistiques compilées par l’équipe de Tourisme Coaticook, 2016 a été l’année la plus achalandée au bureau d’accueil avec presque 20 000 visiteurs. Toutefois, ces chiffres ont chuté pour atteindre 5300 passants en 2019. «En s’informant avec les gens du milieu, on en vient à la conclusion que notre région est aussi visitée qu’avant, mais que les visiteurs s’informent autrement, explique Mme Sage. Le bureau, un endroit physique, est devenu quelque peu dépassé avec tous les moyens technologiques mis à notre disposition.»

Il n’en demeure pas moins que le contact humain aura toujours sa place, aux dires du responsable des dossiers touristiques à la MRC de Coaticook et maire de Compton, Bernard Vanasse. «Avec notre bureau mobile, on fait les choses autrement tout en étant aussi pertinent et même plus efficace. On se déplace selon les événements et où il y a un plus fort achalandage. C’est une belle opportunité que nous avons», souligne l’élu.

Le bureau mobile poursuivra sa tournée tout au long de l’été. Les membres de l’équipe ont également un horaire qui les mènera jusqu’en automne où des visites dans les vergers et dans les différents sommets de la région sont à l’agenda.

«L’accueil touristique, ce n’est pas juste l’affaire de quelques employés, résume en conclusion Julie Sage. C’est aussi l’affaire de toute une région. Pas besoin d’être un spécialiste, un employé de commerce ou de station-service peut simplement diriger les visiteurs vers un endroit où ils peuvent trouver des réponses à leurs questions.»

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires