Fibrose kystique Canada: un lave-auto à Coaticook souhaite amasser 30 000 $ pour la cause

Par Vincent Cliche
Fibrose kystique Canada: un lave-auto à Coaticook souhaite amasser 30 000 $ pour la cause
La petite Alice et Guillaume Côté, du Home Hardware de Coaticook, invitent les gens en grand nombre au lave-auto du 24 juillet. L'activité souhaite amasser 30 000 $ pour l'organisme Fibrose kystique Canada. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Une cinquantaine de bénévoles passeront leur journée à laver des voitures, ce samedi (24 juillet), dans la cour du Home Hardware de Coaticook. En compagnie de leur porte-parole, la petite Alice Laperle, ils souhaitent amasser plus de 30 000 $ pour l’organisme Fibrose kystique Canada.

«L’objectif est ambitieux, convient l’organisateur du rendez-vous, Guillaume Côté. Si on suit la courbe de nos résultats des deux dernières années, je crois qu’on peut atteindre notre but.»

En effet, lors de sa première édition, il y a deux ans, on avait recueilli quelque 5000 $, tandis que l’année suivante, le montant de 18 000 $ avait été dépassé. «Parfois, il vaut mieux se fixer de grands objectifs. Ça aide aussi les gens à être plus généreux», croit M. Côté, avec un sourire dans la voix.

À l’origine, l’événement avait été créé avec la jeune Alice en tête, elle-même atteinte de fibrose kystique. «Aujourd’hui, elle va bien, mentionne le principal intéressé. C’est pourquoi on recueille des fonds pour un organisme qui vient en aide à des gens atteints de cette maladie. On le fait de façon solidaire. Ce n’est pas une maladie qui touche énormément de gens, mais je trouvais important de faire ma part pour aider à la recherche et aider la fille de l’une de mes amies.»

La détermination et le courage d’un ancien client l’ont aussi poussé à s’impliquer davantage. «André [Lanciaux], qui est décédé il y a un peu plus de deux ans, souffrait lui aussi de la maladie. Même si la fibrose l’a affecté à ses derniers moments, il n’a pas baissé les bras pour autant. Il organisait des marches pour soutenir la cause. Malgré tout, il est demeuré toujours souriant. C’était quelqu’un que je respectais beaucoup. C’est aussi son histoire qui m’a inspiré à créer notre événement. Et c’est maintenant devenu une tradition annuelle pour plusieurs.»

Cette tradition, ce n’est pas seulement pour les gens qui souhaitent faire laver leur voiture, mais aussi pour les nombreux bénévoles, sans qui le rendez-vous ne connaîtrait probablement pas autant de succès. «On est une gang d’amis qui a beaucoup de plaisir. On ne fait pas grand-chose, mais tout l’argent qu’on amasse fait une grande différence à la fin», résume M. Côté.

Le lave-auto aura lieu de 7 h à 15 h. On demande un don de 20 $ pour participer à l’activité.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires