Conducteurs de véhicules poids lourds: Coaticook appelle au civisme à l’entrée du centre-ville

Par Vincent Cliche
Conducteurs de véhicules poids lourds: Coaticook appelle au civisme à l’entrée du centre-ville
La Municipalité de Coaticook demande aux conducteurs de véhicules lourds d'utiliser leurs freins «Jacob» avec parcimonie à l'entrée de la ville. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. La Ville de Coaticook demande aux conducteurs de poids lourds  de faire preuve de civisme lorsqu’ils pénètrent dans le secteur du centre-ville. «Réduisez votre vitesse et surtout utilisez vos freins [Jacob] avec parcimonie pour préserver la tranquillité du secteur», implore le conseiller municipal Denis Hébert.

Cette initiative s’inscrit dans la campagne «Réduisez le brrrruit». Une demande a d’ailleurs été faite auprès du ministère des Transports du Québec afin d’installer une affiche à l’angle des rues Main Ouest, Lovell et Gérin-Lajoie.

En tant qu’ancien agriculteur, M. Hébert croit qu’il est important de s’adapter à la réalité citadine. «Lorsqu’on entre en ville, venant de Barnston, il y a une bonne côte tout juste avant d’arriver à la Maison familiale [résidence pour personnes âgées]. Ceux qui passent un peu moins souvent sont peut-être moins habitués à la topographie de la ville, mais les plus habitués connaissent le secteur. Disons que c’est très désagréable pour les résidents de sortir sur leur balcon et d’entendre tout le bruit venant de l’utilisation des freins. Même chose pour les restaurants qui ont une terrasse dans ce secteur. Une fois de temps en temps, ça peut passer, mais quand on est obligé d’arrêter notre conversation à plusieurs reprises, ça devient tannant. C’est pourquoi on demande de faire preuve de civisme en entrant dans le noyau urbain.»

Il y a aussi un aspect sécurité à la campagne. À quelques pas de la descente du centre-ville se trouvent quelques traverses piétonnières. «Il s’agit d’un secteur névralgique. On ne voudrait pas qu’il y ait d’accidents non plus en raison de la vitesse», fait savoir le conseiller Denis Hébert. Ce message s’applique aussi à tous les automobilistes.

D’autres pancartes, arborant le même message, pourraient être installées aux différentes entrées de la ville dans un futur rapproché.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
8 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Andre Lecompte
Andre Lecompte
10 jours

Entièrement d’accord! On devrait interdire l’utilisation de freins Jacob dans la ville de Coaticook. Le bruit sur la rue Main est rendue insupportable. Plusieurs camionneurs on aucune considération peu importe l’heure.

Denis Jodoin
Denis Jodoin
10 jours

Bonjour
J’approuve entièrement les recommandations de notre conseiller. Étant un résident dans le secteur, la situation est devenue intolérable, de gros véhicules lourds tel que des bétonnières et trains routiers passent régulièrement à cet endroit. C’est non seulement une question de bruit mais également de sécurité. Comme le mentionne M Hébert, cet endroit accuse un dénivelé important à cause du viaduc de la voie ferrée et il est primordial que les véhicules ralentissent. La circulation est intense et fort bruyante. À quand une voie de contournement pour délivrer le secteur et le centre-ville de cet achalandage bruyant, dangereux et négatif pour le centre-ville . Ce n’est pas seulement une question de bruit mais également de sécurité des résidents, des usagers et des passants.

D. Jodoin résident du secteur

Isabelle Charest
Isabelle Charest
10 jours

Peut-être aussi trouver un moyen pour empêcher les camions au centre-ville, j’y travaille et a TOUS les jours y’a minimum une quinzaine de camion LOURDS, je dit bien lourds car souvent même des bi-train chargé à bloc qui passe au centro et pas juste a 30km je vous le jure!! Comment y font pour virer au bout de la Child en face du Brunelle, ben faut que tout le monde se tassent, ça recule et c’est dangereux ⚠️ Le pire c’est que souvent c’est les mêmes conducteurs, surtout le 53 pieds du IGA voyons c’est toujours le même pis y’a pas compris que c’est par la WELLINGTON 🤦‍♀️🤦‍♀️ La petite mini pancarte au coin well et child ils ne la VOIT PAS, je sais je sais y suivent le GPS mais depuis mars toujours les mêmes et ont pas l’air de connaître leurs signalisations y’a 3 pancartes 🤯 que faut il de plus???

Danielle Richer
Danielle Richer
10 jours

Ces mesures sont tout à fait justifiées! Selon Transports Quebec le frein moteur ne peut être interdit mais un panneau demandant de l”utiliser avec modération est un incitatif. Il y a aussi un autre panneau qui indique de respecter la quiétude des résidents. Ce type de panneau est un minimum à avoir à Coaticook. Le phénomène de bruit important créer par les freins moteurs et trains routiers sont en progression depuis qq années aux alentours du centre ville et s’entends jusqu’aux abords de l’hôpital. Ďe plus, un panneaux pour mesurer la vitesse atteint par les véhicules seraient une double mesure incitatives intéressantes. Il est clair que le 50, limite de vitesse permise, est largement dépassée et pas juste par les véhicules lourds. Cependant si la ville veut développer son Centre ville, elle devra songer sérieusement à une voie de contournement, comme à Magog. Ça se fait dans la plupart des villes au Québec. De plus, la rue Union et d’autres possédent un panneau indiquant que les camions y sont acceptés que POUR livraison locales. A quand des mesures pour les faire respecter? Il est clair que certaines industries les utilisent de plus en plus comme raccourci.

Sonia
Sonia
9 jours
Répondre à  Danielle Richer

Moi j’entends souvent des poids lourds arrêter en catastrophe!! Je lève mon chapeau aux conducteurs de ces mégas gros engins qui doivent arrêter sur un dix cent quand un piéton traverse devant le Bar Ailleurs, car on les voit pas les piétons qui veulent traverser avec tous les VUS et camionnettes stationnés sur chaque côté!!! Et sans compter la venu d’un immense tracteur de ferme qui dépasse la largeur d’une voiture normale, une van et un tracteur ne passe pas en même temps à cet endroit. Je suis surprise que rien de grave ne soit encore arrivé! La route appartient à tout le monde, mais est-ce que tout le monde est conscient qu’il n’est pas seul!? 😉

P. Paquette
P. Paquette
10 jours

Tant qu’à y être, pourquoi ne pas réguler le transport des gros tracteur à roues double avec de grande remorque de purin qui passe à toutes allures sur la Main et partout en ville ….

Serge beloin
Serge beloin
10 jours

1 lumiere coin graviere et main serait tres bien pas facile sortir de graviere avec 1 camion

Josée Bertrand
Josée Bertrand
10 jours

Cette enseigne est une bonne idée. Je me demande pourquoi l’installer au bas de la côte? Les véhicules lourds commencent à freiner au debut de la côte, à mon avis elle devrait être installer à l’entrée de la ville. Je ne suis pas experte en la matière mais je crois que ça serait plus efficace.