Le Parc Découverte nature lève le voile sur Acoatica, un jeu immersif de 3 M$

Par Vincent Cliche
Le Parc Découverte nature lève le voile sur Acoatica, un jeu immersif de 3 M$
Le Parc Découverte nature a levé le voile sur son nouveau jeu vidéo, intitulé Acoatica. Sur la photo, on peut apercevoir l'impressionnante salle immersive, où les joueurs doivent protéger l'environnement des poissons à l'aide d'une lampe de poche et d'un aimant. (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

BALDWIN. Le nouveau jeu immersif Acoatica trotte dans la tête des dirigeants du Parc Découverte nature de Baldwin depuis maintenant quatre ans. L’expérience, qui allie technologie dernier cri au plaisir en plein air, a enfin été dévoilée mardi avant-midi (13 juillet).

Un peu comme l’avait fait le Parc de la gorge de Coaticook avec Foresta Lumina en 2014, l’équipe du Parc Découverte nature récidive avec un attrait conçu de A à Z et qui, ultimement, fera l’envie de plusieurs autres régions.

À leur arrivée, les visiteurs recevront un bracelet connecté qui permettra de suivre l’évolution de leur équipe à travers les différents défis proposés.

Dans la première zone, les participants sont plongés dans un cours d’eau… sans se mouiller. Les écrans qui entourent la salle permettent de s’immiscer dans ce nouvel environnement, tout en repoussant les dangers. À quelques pas de là, se trouve l’aventure ludique, qui est en fait un parcours technologique et interactif. Ce dernier mettra au défi les capacités intellectuelles et physiques des visiteurs grâce à des modules plus grands que nature, qui ont été érigés sur les plateaux extérieurs du site.

À la toute fin du parcours, les participants sont invités à prendre une canne à pêche et à taquiner la truite dans l’un des deux étangs ensemencés. On pousse l’expérience gourmande à son maximum puisqu’il est possible d’apprêter sa prise sur les grilles des BBQ de l’endroit. On peut accompagner son assiette de légumes de producteurs locaux, tout en allant chercher des herbes fraîches au petit jardin.

L’aventure se termine avec un arrêt à la station piscicole, dont une partie a été transformée en un jeu de cherche et trouve. Et comme il s’agit d’un jeu, il est possible d’obtenir son score pour voir qui a été le meilleur du groupe.

«C’est vraiment cool», ont lancé Lily-Mai et Yoan après avoir escaladé les modules de jeu extérieurs. Leur papa, Hugo Lévesque, semble lui aussi approuver. «Les enfants sont super stimulés, lance celui qui a fait la route Bromont-Baldwin pour vivre l’expérience. J’adore le côté interactif et éducatif en même temps. Comme je viens du monde de la santé publique, le fait de pouvoir bouger et de mettre de l’avant les saines habitudes de vie, j’adore ça.»

LE «WALT DISNEY DE LA NATURE»

Avec Acoatica, la directrice générale du Parc Découverte nature, Caroline Sage, croit qu’un pas de plus a été réalisé dans ce projet de faire de ce site, en compagnie du Parc de la gorge de Coaticook, le «Walt Disney de la nature». «Lorsqu’on a commencé à imaginer un projet pour le Parc Découverte nature, on voulait créer un attrait pour augmenter son achalandage, un peu comme ce qu’on avait fait avec Foresta Lumina, indique Mme Sage. Dans nos actions, on a voulu mettre le parc au goût du jour, sans toutefois dénaturer sa mission première, qui est l’éducation.  Je pense qu’on a bien réussi notre pari. L’expérience allie technologie performante et plein air dans une ambiance ludique et éducative, sans oublier de mettre en évidence l’aspect gourmand de notre magnifique région.»

Pour créer cette nouvelle expérience, le Parc Découverte nature a recruté deux entreprises québécoises. D’abord, Arcane Technologies a conçu l’aspect du jeu vidéo. «L’équipe du Parc n’a pas froid aux yeux et elle nous a fait confiance, confie le président et directeur général de l’entreprise, Mathieu Benoit. Dès la genèse du projet, il était clair qu’il fallait créer un wow avec cette nouvelle aventure interactive unique, et qu’il fallait mettre en place les moyens technologiques pour repousser les limites dans ce lieu unique.»

Quant à eux, les modules de jeux extérieurs sont une création de Tessier Récréo-Parc. «Ce projet nous a certainement sortis de notre zone de confort en y intégrant l’électronique, mais cela en a valu la chandelle, reconnaît sa directrice générale, Marie-France Tessier. Les visiteurs auront une expérience à couper le souffle. Le travail d’équipe et la cohésion avec le client ont fait en sorte que la zone ludique s’est rendue à un niveau supérieur insoupçonné lors de notre première rencontre.»

La création d’Acoatica a nécessité la participation financière de plusieurs partenaires, dont les gouvernements fédéral et provincial, la Caisse Desjardins des Verts-Sommets de l’Estrie, la Parc de la gorge de Coaticook, le Fonds Tillotson, la Ville de Coaticook, la MRC de Coaticook ainsi que Tourisme Cantons-de-l’Est. «Tout au long du processus, nos partenaires nous ont permis de repousser les limites pour en arriver à une expérience optimale», conclut le président du conseil d’administration du Parc Découverte nature et du Parc de la gorge de Coaticook, François Lajeunesse.

La création d’Acoatica a nécessité la participation financière de plusieurs partenaires, dont les gouvernements fédéral et provincial, la Caisse Desjardins des Verts-Sommets de l’Estrie, la Parc de la gorge de Coaticook, le Fonds Tillotson, la Ville de Coaticook, la MRC de Coaticook ainsi que Tourisme Cantons-de-l’Est.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires