La saison du Rocket débutera le 26 juin à Coaticook

Par Vincent Cliche
La saison du Rocket débutera le 26 juin à Coaticook
Si tout va bien, le Rocket South Shore de Coaticook disputera un calendrier intradivision de 32 matchs au cours de la saison 2021. (Photo : gracieuseté - Nathalie Miclette)

BASEBALL. Le Rocket South Shore de Coaticook débutera sa saison le 26 juin prochain en recevant la visite des Ducs de Longueuil, qui seront en ville pour disputer un programme double.

Le directeur général de la formation, Éric Poulin, aime bien ce qu’il voit lors des entraînements. «Il y a une belle profondeur et une belle énergie. On a très hâte de jouer nos premiers matchs et d’entamer la saison», lance-t-il.

Les «mauves» auront un calendrier de 32 rencontres, soit dix de plus que celui de l’an dernier. «Ça va ressembler à une saison plus ordinaire et moins compressée dans le temps», concède M. Poulin.
À l’image de 2020, le Rocket affrontera seulement ses rivaux de division, soit les Cards de LaSalle, les Guerriers de Granby et les Ducs de Longueuil. C’est la décision qu’a prise la Ligue de baseball junior élite du Québec dans un contexte de pandémie.

Parlant des règles sanitaires, les entraînements ont été, disons, particuliers au cours des dernières semaines, selon les dirigeants. «Il fallait d’abord éviter les jeux où il y avait un bon nombre de joueurs et ceux avec des petits groupes en attente. On fonctionnait plutôt avec les lanceurs et les receveurs dans un coin et les frappeurs à l’autre extrémité du terrain. Quant à la défensive, on utilisait trois ou quatre sections où les jeux se déroulent habituellement, question de bien se pratiquer. On a toujours réussi à respecter les règles. Et les joueurs ont bien appliqué le règlement du port du masque. Ils ont été impeccables à ce niveau», souligne le directeur général.

Le Rocket pourra-t-il retrouver ses partisans dès ses premiers duels? Techniquement, selon les règles de la Santé publique, un maximum de 250 personnes pourront assister aux matchs à compter du 25 juin. «On demeure toutefois prudent, car on sait que les choses peuvent changer rapidement. La Ligue nous donnera bientôt ses directives sur cette question. Elle fait tout en son pouvoir pour protéger les joueurs et les organisations. Chose certaine, c’est une belle saison qui s’annonce», conclut Éric Poulin.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires