On fait la différence… parce qu’on répond aux besoins grandissants

Le Progrès de Coaticook
On fait la différence… parce qu’on répond aux besoins grandissants

Dire que les besoins de la population ont augmentés depuis mars 2020 serait presque une blague. Ô combien la demande a été grandissante pour les organismes communautaires de la MRC de Coaticook depuis mars 2020! On pense d’emblée à l’impact de la pandémie qui a affecté à la hausse les demandes de services auprès de nos organisations communautaires. C’est vrai, certes, mais la pandémie n’a fait qu’exacerber les problèmes déjà présents dans la société.

Qu’on pense à la santé mentale, à l’isolement, à l’insécurité financière et alimentaire, à la violence conjugale ou à l’isolement social, ces problèmes ne datent pas d’hier et ont toujours nécessité que les organismes communautaires agissent pour le bien-être de la population. Depuis le début de la pandémie, ces problématiques sont simplement présentes à plus grande échelle, et nos organismes travaillent d’arrache-pied pour accompagner les personnes qui sont dans le besoin.

Pendant que les inégalités sociales continuent de se creuser, que la classe moyenne s’appauvrit, que la pandémie s’étire et qu’elle provoque toujours plus de dommages collatéraux, les organismes communautaires sont toujours présents pour répondre aux besoins grandissants de la population. On continue de s’adapter pour faire ce qu’on fait de mieux : accueillir les personnes de notre communauté à bras ouverts et faire tout en notre possible pour aider au mieux ceux et celles qui cognent à notre porte.

On dit souvent que le visage de la pauvreté change. Eh bien on a envie de vous dire que le visage de la vulnérabilité est en constante évolution, et en temps de pandémie, c’est encore plus vrai! Parce que ce qu’on vit présentement, dépasse l’imaginaire, nous place dans une situation que peu de gens ont vécue. Qui dit vulnérabilité ne veut pas nécessairement dire pauvreté, et dans le contexte actuel, personne n’est à l’abri. Nos repères, nos exutoires, nos petits plaisirs ne sont pas tous accessibles. On doit réinventer comment on vit, et c’est difficile de faire ça, alors que tout ce qu’on désire le plus, c’est revenir à la « normale ». Nous sommes toutes et tous fragiles en ces temps troubles, et nous nous devons de nous montrer bienveillantes et bienveillants envers nous-mêmes, mais également envers les autres.

C’est sur cette note d’appel à la bienveillance que nous souhaitons souligner le travail exceptionnel de nos travailleuses, travailleurs et bénévoles du milieu communautaire, véritables piliers bienveillants de notre communauté. Même si ces femmes et ces hommes vivent aussi une période difficile, elles et ils sont présents, chaque jour, quoi qu’il arrive, pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Et à toi pour qui ce texte éveille un désir d’aider toi aussi; éveille des craintes; éveille ta conscience de changer les choses; tourne-toi vers nos organismes communautaires! Ils sont là pour toi, pour t’aider ou t’embarquer dans leur aventure!

Émilie Drouin & Janie Martel

Mme Drouin et Mme Martel sont respectivement directrice générale et agente de communication à la Corporation de développement communautaire (CDC) de la MRC de Coaticook, un regroupement d’organisations communautaires qui œuvrent dans différents champs d’activités, dont la mission est d’assurer la participation active du mouvement populaire et communautaire au développement de la MRC de Coaticook. Du 12 mai au 22 juin, la CDC de la MRC de Coaticook avec le soutien financier de la SADC de la région de Coaticook, met en lumière le travail indispensable des organismes de la région. Suivez la campagne #onfaitladifférence sur RessourcesCoaticook.com.

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires