12 jours en juin: des marcheurs se relaieront pour amasser des fonds pour L’Éveil

Par Vincent Cliche
12 jours en juin: des marcheurs se relaieront pour amasser des fonds pour L’Éveil
La directrice générale de L'Éveil, ressource communautaire en santé mentale, Stéphanie Vachon, a bien hâte de s'élancer sur la Voie des pèlerins, dans le cadre de l'activité «12 jours en juin». (Photo : Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

COATICOOK. Dans le cadre du tout premier événement «12 jours en juin», quatre équipes de marcheurs se relaieront sur les 210 kilomètres de sentier de la Voie des pèlerins. Leur but: amasser des fonds pour L’Éveil, ressource en santé mentale, question de permettre à l’organisme d’offrir ses services cet été.

L’idée d’un tel projet a germé dans la tête de Lucie Cormier depuis quelque temps déjà. «Ça fait plusieurs années déjà que je vais marcher dans les différents chemins, organisés ou non, au Québec. Cette année, j’avais entrepris de faire la Voie des pèlerins [le circuit pédestre qui relie les douze municipalités de la MRC de Coaticook] avec ma comparse de longue date. Étant responsable des communications pour L’Éveil, je me suis dit pourquoi ne pas faire le tour de toutes les villes et leur dire que l’organisme peut venir jusqu’à eux, puisqu’il a un mandat régional. Je voulais que l’organisme se fasse connaître partout dans la région.»

Finalement, son idée s’est transformée en un événement où quatre équipes s’élanceront sur ledit trajet pour amasser des sommes pour L’Éveil. «J’aurais aimé que l’événement soit encore plus grandiose, avec plus de marcheurs et des rassemblements dans chacun des arrêts. Malheureusement, avec la pandémie, on a dû limiter l’ampleur.»

Lorsqu’ils auront complété leur journée d’exercices, certains participants prendront le chemin du retour à bord d’un appareil d’Acti-bus et logeront au gîte Les P’tits trésors, à Coaticook. «Ils auront la même chambre pour chaque soir. Ça facilitera le respect des mesures sanitaires», explique Mme Cormier.

La population sera invitée à faire des dons d’ici le lancement de l’activité, le 4 juin prochain. On peut le faire sur la page GoFundMe de l’événement (le lien se trouve sur la page Facebook de L’Éveil) ou encore via des boîtes prévues à cet effet dans certains commerces. Les gens seront également invités à participer via différents concours sur les réseaux sociaux de l’événement.

Objectif: 10 000 $ pour l’organisme

Les quatre équipes de l’événement auront comme objectif d’amasser 10 000 $ lors de l’événement. Parmi les participants, on retrouve la directrice générale de L’Éveil, Stéphanie Vachon. «Je vais faire les 212 kilomètres, lance-t-elle fièrement. J’ai décidé de sauter dans cette aventure par souci de solidarité pour les équipes qui souhaitent soutenir l’organisme pour lequel je travaille. Aussi pour la remise en forme et pour prendre soin de moi.»

Mme Vachon souligne que les fonds amassés permettront d’offrir des services en période estivale. «Ça fait 31 ans que nous devons fermer nos portes l’été, indique-t-elle. Cette année, dans un contexte de pandémie, on ne pouvait pas se le permettre. Les demandes ne cessent d’augmenter.»

La directrice générale fait également le lien entre le rendez-vous et les bienfaits de la marche. «À L’Éveil, on a un club de marche. On s’est vite rendu compte à quel point l’activité physique a un impact positif sur la santé physique et intellectuelle des gens. Dans plusieurs cas, ça peut même sauver des gens et éviter qu’ils puissent prendre de la médication. Les gens connaissent très peu ces bienfaits.»

Notons également que l’événement «12 jours en juin» peut compter sur des partenaires comme la Caisse Desjardins des Verts-Sommets de l’Estrie (4500 $), la Laiterie de Coaticook (2000 $), la Municipalité de Waterville (2000 $), Cabico (1500 $), Codet (200 $) et la ferme piscicole des Bobines (100 $).

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires