L’Expo Vallée de la Coaticook reporte une fois de plus son événement

Par Vincent Cliche
L’Expo Vallée de la Coaticook reporte une fois de plus son événement
L'Expo Vallée de la Coaticook n'aura pas lieu cet été. Les organisateurs planchent plutôt sur deux soirées de tire. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook - Vincent Cliche)

ÉVÉNEMENT. Pour une deuxième année consécutive, l’Expo Vallée de la Coaticook doit reporter son événement en raison de la pandémie. Les organisateurs travaillent cependant sur un plan B, question d’animer une partie du site lors de deux journées cet été.

La décision d’annuler le rendez-vous 2021 a récemment été prise avec une certaine amertume. «On a attendu le plus longtemps possible pour voir s’il était possible de tenir l’Expo. Malheureusement, on n’a eu aucune consigne du MAPAQ [ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec] ni de l’Association des expositions [agricoles du Québec] puisqu’eux n’ont rien eu de la part de la Santé publique. Il se faisait un peu tard pour démarrer la recherche de commandites et pour réserver certaines structures qui impliquent de lourds engagements financiers. On a donc pris la décision d’annuler l’événement, car il était devenu impossible de bien le préparer», explique l’une des membres du comité organisateur de l’Expo Vallée de la Coaticook, Chantal Ladouceur.

Malgré tout, on souhaite organiser deux soirées de tires. L’Expo a retenu les dates des 31 juillet et 1er août pour tenir ces événements. «Évidemment, rien n’est encore coulé dans le béton, souligne Mme Ladouceur. On va y aller selon les consignes de la Santé publique qui seront en vigueur à ce moment-là.»

«Les tires de tracteur et de pick-up, c’est quelque chose de rassembleur. C’est un peu plus facile à organiser qu’un grand événement comme l’Expo et nous avons une certaine expertise en la matière. C’est définitivement le meilleur compromis qu’on pouvait faire pour animer notre site cet été.»

Rappelons qu’en 2020, l’Expo Vallée de la Coaticook avait organisé ce même genre d’événement. L’an dernier, un maximum de 250 personnes a pu assister aux tires.

«Ça va nous permettre d’avoir un peu de revenus, mais surtout, de revenir en force pour 2022. Il est important aussi de dire que ça n’a jamais été sur la table qu’on abandonne entièrement l’Expo. Lorsqu’on reviendra à la normale, on sera là», promet Chantal Ladouceur.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires