Santé mentale: «Il faut en parler», dit la DG de L’Éveil, Stéphanie Vachon

Par Vincent Cliche
Santé mentale: «Il faut en parler», dit la DG de L’Éveil, Stéphanie Vachon
Stéphanie Vachon est la directrice générale de L'Éveil, ressource communautaire en santé mentale. (Photo : archives Le Progrès de Coaticook/Archives)

COATICOOK. Dans le cadre de la Semaine de la santé mentale, qui se déroule du 3 au 9 mai, la directrice générale de L’Éveil, Stéphanie Vachon, invite les citoyens à identifier et comprendre leurs sentiments, pour être en mesure, ensuite, de les extérioriser.

«De la bienveillance, de la compassion et de l’entraide, on en a tous besoin, explique Mme Vachon. Une détresse psychologique, un état de mal-être, personne n’est à l’abri de ça. C’est important de l’extérioriser. Après une année en pandémie, c’est normal de se sentir dépassé. Il faut avoir de bonnes habitudes de vie, mais si cette crise empêche de bien fonctionner, de dormir, si elle crée des tensions ou de l’anxiété, il faut en parler, en parler pour vrai.»

D’ailleurs, #ParlerPourVrai est la thématique de cette semaine.

Au cours des prochains jours, L’Éveil distribuera des autocollants avec le slogan «Parce que ta santé mentale nous tient à cœur». L’événement-bénéfice «12 jours en juin» sera également lancé au cours de cette période.

Rappelons que l’organisme peut tenir la plupart de ses activités et services, dans le respect des mesures sanitaires. Pour de plus amples renseignements, on peut composer le 819 849-3003.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires